Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

WARNING ! Une cyberattaque massive via des objets connectés se prépare...

octobre 2017 par Check Point

Check Point vient de découvrir un nouveau botnet qui évolue et qui recrute des objets connectés à un rythme plus rapide, et avec un potentiel de dommages encore plus important que le botnet Mirai découvert en 2016.

Bien que certains aspects techniques font penser à lien potentiel avec Mirai, cette nouvelle campagne, encore plus sophistiquée, se répand rapidement à travers le monde actuellement. Il est trop tôt pour connaître les intentions des cybercriminels mais au vu des précédentes attaques DDoS causées par des botnets qui ont fait tomber Internet, il est important que les entreprises se préparent au pire.

Depuis fin septembre, Check Point a vu augmenter le nombre de tentatives pour exploiter une combinaison de vulnérabilités trouvées dans différents objets connectés notamment dans des caméras IP wireless comme celles de GoAhead, D-Link, TP-Link, AVTECH, NETGEAR, MikroTik, Linksys, Synology, etc. Les tentatives de cyberattaques proviennent de différentes sources et d’une large variété d’objets connectés, ce qui signifie que ce sont les objets connectés eux-mêmes qui ont répandu l’attaque.

Jusqu’à maintenant, Check Point estime que plus d’un million d’entreprises à travers le monde ont été infectées, et le chiffre ne fait qu’augmenter.

Par expérience, Check Point affirme que c’est actuellement "le calme avant la tempête" et que l’on peut s’attendre à un ouragan...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants