Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce - TrueCrypt : multiples vulnérabilités

avril 2014 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/offre

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de TrueCrypt.

- Produits concernés : TrueCrypt
- Gravité : 2/4
- Date création : 15/04/2014

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans TrueCrypt.

Un attaquant peut effectuer un brute-force sur un volume chiffré, avec un entête PBKDF2, afin de le déchiffrer. [grav:1/4]

Lorsque le système n’a plus de mémoire physique, un attaquant peut lire les pages (swap) sur le disque, afin d’obtenir des informations sensibles. [grav:1/4]

Un attaquant peut provoquer un débordement d’entier dans le Bootloader Decompressor, afin de mener un déni de service, et éventuellement d’exécuter du code. [grav:2/4]

Le code utilise memset() pour effacer des données, qui peut être optimisé par le compilateur. Un attaquant peut alors obtenir des informations sensibles. [grav:1/4]

Un attaquant peut employer TC_IOCTL_GET_SYSTEM_DRIVE_DUMP_CONFIG, afin d’obtenir l’adresse d’un pointeur pour contourner ALSR. [grav:1/4 ; CVE-2014-2884]

Un attaquant peut provoquer un débordement d’entier dans IOCTL_DISK_VERIFY, afin de mener un déni de service, et éventuellement d’exécuter du code. [grav:2/4]

Un attaquant peut utiliser TC_IOCTL_OPEN_TEST, afin d’obtenir des informations sensibles. [grav:1/4]

Un attaquant peut provoquer un débordement d’entier dans MainThreadProc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d’exécuter du code. [grav:2/4 ; CVE-2014-2885]

Un attaquant peut employer "\\device\", afin de contourner une vérification dans MountVolume(). [grav:1/4]

Un attaquant peut employer TC_IOCTL_BOOT_ENCRYPTION_SETUP ou TC_IOCTL_START_DECOY_SYSTEM_WIPE, afin de mener un déni de service. [grav:1/4]

Lorsque le système n’a plus de mémoire physique, la fonction EncryptDataUnits() peut écrire des données en clair. Un attaquant peut alors obtenir des informations sensibles. [grav:2/4]

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/T...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants