Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : Noyau Linux, déni de service via ksm_do_scan

juin 2011 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Un attaquant local peut employer la fonctionnalité KSM, afin de stopper le noyau.

- Gravité : 1/4
- Date création : 07/06/2011

PRODUITS CONCERNÉS

- Linux noyau

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

L’attribut MADV_MERGEABLE peut être positionné sur une page mémoire avec "madvise(adresse_mémoire, taille_mémoire, MADV_MERGEABLE)". Dans ce cas, la fonctionnalité KSM (Kernel Samepage Merging) du noyau Linux regarde si le contenu d’une page est identique à celui d’une autre page, puis supprime le doublon.

La fonction ksm_do_scan() du fichier mm/ksm.c appelle scan_get_next_rmap_item() pour parcourir les pages mémoires "mergeables", qui sont situées dans une liste chaînée. Cependant, si la liste chaînée a déjà été traitée, un pointeur NULL est déréférencé.

Un attaquant local peut donc employer la fonctionnalité KSM, afin de stopper le noyau.

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/N...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants