Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : Noyau Linux, déni de service de sendmsg

décembre 2008 par Vigil@nce

SYNTHÈSE

Un attaquant local peut employer la fonction sendmsg() afin de stopper le système.

Gravité : 1/4

Conséquences : déni de service de la machine

Provenance : shell utilisateur

Moyen d’attaque : 1 attaque

Compétence de l’attaquant : technicien (2/4)

Confiance : confirmé par l’éditeur (5/5)

Diffusion de la configuration vulnérable : élevée (3/3)

Date création : 28/11/2008

PRODUITS CONCERNÉS

- Linux noyau

DESCRIPTION

Une socket Unix peut être utilisée pour échanger des messages via sendmsg()/revcmsg(). Ces messages peuvent contenir un descripteur de fichier associé à une socket.

Un attaquant local peut bloquer sendmsg(), et attendre que le ramasse miètes (Garbage Collector) efface les ressources liées à la socket. Cette situation provoque une erreur qui stoppe le système.

Un attaquant local peut ainsi mener un déni de service.

CARACTÉRISTIQUES

Références : VIGILANCE-VUL-8272

http://vigilance.fr/vulnerabilite/8272




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants