Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce - Noyau Linux : contournement d’ASLR via sa_restorer

mars 2013 par Vigil@nce

Ce bulletin a été rédigé par Vigil@nce : http://vigilance.fr/offre

SYNTHÈSE DE LA VULNÉRABILITÉ

Une commande lancée par un exec() peut obtenir la structure mémoire de son processus père, pour contourner ASLR, afin de faciliter le développement d’un outil d’attaque.

Produits concernés : Linux

Gravité : 1/4

Date création : 12/03/2013

DESCRIPTION DE LA VULNÉRABILITÉ

La fonctionnalité ASLR (Address Space Layout Randomization) charge les programmes à des adresses mémoire aléatoires, afin de rendre plus difficile l’exploitation de corruptions de mémoire.

La structure sigaction est utilisée par la fonction sigaction(), qui définit les actions associées à un signal Unix. Le champ sa_restorer de cette structure contient l’adresse d’une fonction (il est considéré comme obsolète).

La fonction flush_signal_handlers() du fichier kernel/signal.c met à zéro les informations sur les gestionnaires de signaux, afin que le processus créé par une fonction de la famille exec() démarre normalement. Cependant, cette fonction ne réinitialise pas le pointeur sa_restorer.

Une commande lancée par un exec() peut donc obtenir la structure mémoire de son processus père, pour contourner ASLR, afin de faciliter le développement d’un outil d’attaque.

ACCÈS AU BULLETIN VIGIL@NCE COMPLET

http://vigilance.fr/vulnerabilite/N...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants