Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vigil@nce : MySQL, déni de service via bit-string

septembre 2008 par Vigil@nce

Un attaquant local peut employer une requête bit-string incorrecte afin de stopper MySQL.

- Gravité : 1/4
- Conséquences : déni de service du service
- Provenance : compte utilisateur
- Moyen d’attaque : 1 attaque
- Compétence de l’attaquant : technicien (2/4)
- Confiance : confirmé par l’éditeur (5/5)
- Diffusion de la configuration vulnérable : élevée (3/3)
- Date création : 10/09/2008
- Référence : VIGILANCE-VUL-8103

PRODUITS CONCERNÉS

- MySQL Community Server [versions confidentielles]
- MySQL Enterprise Server [versions confidentielles]

DESCRIPTION

Une requête SQL peut contenir un bit-string (nombre représenté sous la forme de chaîne de bits) : SELECT * FROM table WHERE v=b’10101’ ; Les valeurs hexadécimales peuvent aussi être représentées sous forme de chaîne : SELECT * FROM table WHERE v=x’1234567890abcdef’ ; SELECT * FROM table WHERE v=X’1234567890ABCDEF’ ;

Cependant, si la chaîne indiquée est vide (b’’), une erreur de logique se produit et stoppe MySQL.

Un attaquant disposant d’un compte peut ainsi mener un déni de service.

CARACTÉRISTIQUES

- Références : 35658, BID-31081, CVE-2008-3963, VIGILANCE-VUL-8103
- Url : https://vigilance.aql.fr/arbre/1/8103




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants