Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

VeriSign : selon les consommateurs européens, les entreprises ne parviennent pas à protéger leurs informations personnelles en ligne

mars 2008 par VeriSign

Les consommateurs européens ripostent face aux institutions, y compris les banques et sociétés de crédit, en affirmant que les mesures prises par rapport à la protection de leurs informations personnelles en ligne sont insuffisantes, selon une enquête YouGov publiée aujourd’hui par VeriSign, Inc.

L’enquête paneuropéenne sur les attitudes des consommateurs en relation à la sécurité en ligne montre que les utilisateurs européens citent leur banque comme le site qu’ils visitent le plus souvent, suivie par des sites de vente en ligne. 80 % de Danois, 77 % de Suédois, 72 % de Français, 65 % de Britanniques et 57 % d’Allemands se connectent régulièrement à des sites de banque en ligne ou à d’autres sites Web où ils partagent leurs informations personnelles au moins une fois par semaine, si ce n’est pas plus souvent.

Lorsqu’on leur a demandé si les institutions telles que le gouvernement et les banques sont assez efficaces concernant la protection des informations personnelles d’un utilisateur en ligne, 57 % de la population britannique a répondu fermement que non. Presque la moitié des Allemands (44 %) a répondu de la même manière, suivis par les Suédois (31 %), les Français (27 %) et les Danois (20 %) qui affirment également que les mesures prises sont insuffisantes.

Les internautes européens mettent 820 milliards de livres1 en danger en partageant des données personnelles sur des sites Web non sécurisés ou peu protégés, ce qui entraîne une vive inquiétude quant à la sécurité des données en ligne. Les chiffres ci-dessous indiquent le pourcentage de consommateurs, classés selon leur pays, inquiets au sujet du vol d’identité :
•78 % au Royaume-Uni
•79 % en Allemagne
•70 % en France
•41 % au Danemark
•55 % en Suède.

La recherche effectuée auprès des utilisateurs Web européens remet également en cause la responsabilité de la protection des informations personnelles des clients en ligne. L’enquête montre qu’au moins la moitié des participants de chaque pays pense que cette responsabilité revient aux organisations (banques, sociétés de crédit et sites Web) : Royaume-Uni (51 %), France (75 %), Suède (52 %), Allemagne (51 %) et Danemark (45 %).

Danilo Labovic, directeur de VeriSign SSL EMEA, a déclaré : « De plus en plus fréquemment, nous constatons des vols des informations personnelles des clients. L’étude indique que les internautes sont de plus en plus conscients des risques encourus lors de l’utilisation de leurs informations personnelles sur des sites susceptibles de ne pas être sécurisés. Les organisations elles-mêmes seront affectées car elles perdront un nombre croissant de clients sceptiques qui espèrent que leur sécurité en ligne sera prise en charge. »


¹ Ce chiffre a été obtenu en combinant le niveau moyen d’exposition des citoyens européens donné par YOUGOV avec le nombre d’adultes actuellement connectés à Internet dans chaque pays.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants