Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vade Secure réalise un tour de table de €70M avec General Catalyst et réaffirme sa position de leader mondial dans la protection proactive des emails

juin 2019 par Patrick LEBRETON

Vade Secure va utiliser les fonds levés pour poursuivre son investissement technologique dans la sécurité de l’email basée sur l’apprentissage automatique et pour accélérer sa croissance internationale en se concentrant sur les Etats-Unis.

Vade Secure annonce avoir signé un accord d’investissement de €70M avec General Catalyst. Vade Secure va mettre à profit cette opération pour accélérer son expansion mondiale, avec le développement d’une stratégie de commercialisation focalisée sur l’offre de services aux clients professionnels au travers des fournisseurs de services d’infogérance (MSP, Managed Service Providers). L’entreprise va également poursuivre d’importants investissements pour faire évoluer les capacités d’apprentissage automatique au cœur de sa technologie de détection des menaces, ainsi que sa solution de sécurité de l’email native pour Office 365.

Cet investissement majeur se fonde sur les performances de Vade Secure au cours des quatre dernières années : hyper-croissance sur son marché domestique et succès internationaux, avec des accords d’envergure conclus en Amérique du Nord, en Europe et au Japon. Il fait suite à une succession de récompenses et de reconnaissances du secteur décernées à Vade Secure depuis la sortie de son produit Vade Secure pour Office 365 en 2018 : l’Award InfoSec 2019 pour la Solution anti-phishing la plus novatrice du Cyber Defense Magazine, les Nouveaux Produits de Cyber-Sécurité les plus hot du RSA 2019 de CSO Magazine, sans oublier une évaluation produit parfaite au score de 5.0/5.0 attribuée par SC Magazine.

L’email continue d’être le vecteur d’attaque #1, avec pour conséquence une prolifération d’attaques ciblées de phishing, spear phishing, malware et ransomware à travers le monde. Selon Accenture, la valeur économique globale en jeu des attaques de cybercriminalité s’élèvera à 5,2 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Vade Secure protège les grandes entreprises et les PME des cybermenaces véhiculées par email ciblant leurs employés et leurs clients. A ce jour, les technologies de l’entreprise protègent plus d’un demi-milliard de boîtes de messagerie auprès de plus de 5 000 clients à travers le monde, y compris les plus grands Opérateurs de Télécom, des OEM ainsi que des entreprises de premier plan comme Comcast, Orange, BT Group, Softbank, Fujitsu Cloud Services, NTT Comm, Telstra et Cisco.

En ce qui concerne l’avenir, Vade Secure va continuer à servir le marché des entreprises et des OEM. En parallèle, Georges Lotigier, CEO de Vade Secure, et son équipe ont la volonté d’accélérer le développement de leur solution Vade Secure pour Office 365 avec une stratégie de commercialisation focalisée sur la vente au travers des MSP et des agrégateurs, pour adresser les PME à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et le Japon.

Par rapport à la concurrence, Vade Secure pour Office 365 procure une protection des emails supérieure contre les attaques ciblées et les menaces inconnues, sans signature identifiée. L’entreprise s’appuie sur les données issues de plus d’un demi-milliard de boîtes aux lettres qu’elle protège à travers le monde, pour former et affiner constamment ses modèles évolués d’apprentissage automatique, permettant ainsi de diminuer sensiblement les taux de faux positifs/faux négatifs et d’obtenir des capacités de classement des emails uniques. De plus, en raison de son intégration native dans Office 365, Vade Secure pour Office 365 est facile à déployer (pas de changements MX), simple à utiliser (pas de quarantaine externe) et facile à gérer, la rendant attractive à la fois pour les MSP et les PME.

En vertu de l’accord d’investissement, les investisseurs General Catalyst Paul Sagan (ex-CEO d’Akamai Technologies) et Matthew Brennan vont rejoindre le conseil d’administration de Vade Secure. Au fil des ans, General Catalyst a investi massivement sur le secteur de la cybersécurité, incluant Ping Identity (racheté par Vista Equity Partners en 2016) et Imprivata (entrée en bourse et par la suite rachetée par Thoma Bravo).

Austin McChord, Fondateur/ex-CEO de Datto et investisseur General Catalyst, va également rejoindre le conseil d’administration de Vade Secure. Austin a fondé Datto en 2007 et a revendu l’entreprise à Vista Equity Partners en 2017. L’implication d’Austin dans le Conseil d’administration de Vade Secure sera fondamentale, l’entreprise mettant un accent spécifique sur le réseau de distribution MSP.

L’ensemble des fondateurs de Vade Secure et ISAI, investisseur lors du précédent tour, restent au capital de la société et la société prévoit une augmentation significative de la taille de ses centres de R&D en France.

L’accord de financement de Vade Secure avec General Catalyst est actuellement soumis à l’approbation réglementaire des autorités françaises.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants