Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Un investissement de Gemalto accélère le développement de nouvelles solutions Cogent d’identification biométrique

octobre 2017 par Marc Jacob

Gemalto continue d’investir dans les activités récemment acquises. L’ambitieux programme de développement de la société se traduit en particulier par la commercialisation du nouveau Gemalto CABIS 7. Ce produit est conçu pour permettre aux forces de l’ordre et autres agences gouvernementales d’effectuer des recherches d’identité biométrique avec encore plus de rapidité, de précision et d’efficacité. Gemalto annonce également le lancement du module CABIS Core Cloud, élargissant ainsi la gamme de produits de Cogent disponible, en proposant une architecture cloud flexible et évolutive.

Gemalto a officiellement conclu l’acquisition de 3M Cogent en mai 2017. L’introduction de CABIS 7 marque ainsi la première grande innovation produit depuis l’acquisition de l’activité Identity Management de 3M. Parmi les améliorations notables figure une véritable capacité multimodale, avec l’intégration des empreintes digitales, des empreintes palmaires, du visage, de l’iris et des traces papillaires. Les opérateurs peuvent ainsi utiliser une gamme encore plus large de données biométriques pour rechercher des correspondances fiables à des fins d’identification et de vérification. De plus, les améliorations fondamentales apportées à l’architecture et à la plateforme permettent une réduction de 30 % du temps d’installation par rapport aux versions précédentes. CABIS 7 dispose également d’une interface utilisateur complètement redesignée pour une meilleure facilité d’utilisation.

Les nouvelles offres CABIS incluent également CABIS Core Cloud. Avec cette solution backend basée dans le cloud, les coûts de fonctionnement reflètent toujours l’utilisation réelle, compte tenu de la souplesse de l’informatique dans le cloud. Libéré ainsi d’une estimation aléatoire d’utilisation, il n’est donc plus nécessaire d’investir beaucoup en matière d’infrastructure, De plus, la pression sur les ressources informatiques internes est considérablement réduite.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants