Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Théodore-Michel Vrangos, Fondateur d’I-TRACING : la sécurité informatique va aller vers toujours plus de traçabilité et de conformité

septembre 2011 par Marc Jacob

Pour fêter sa sixième année d’existence I-TRACING, sera présent pour la première fois aux Assises de la Sécurité. Elle présentera son offre qui se décline en trois axes : le conseil et audit, l’ingénierie clé en main, les managed services en traçabilité des informations, sécurité SI et applicatives. Elle mettra aussi en avant ses nouvelles solutions pour 2012 de services opérées, notamment en log management, SIM/SIEM, valorisation des traces, solutions de traçabilité pour la lutte contre la fraude, etc. Pour Théodore-Michel Vrangos, Fondateur d’I-TRACING la sécurité devrait ce centrée dans l’avenir sur la protection des applications, du suivi des traitements et des opérations, de la traçabilité transverse, de la conformité.

Global Security Mag : C’est votre première participation aux Assises de la Sécurité, pourquoi venir à cet événement ?

Théodore-Michel Vrangos : I-TRACING fêtera cette année six ans d’existence, avec une croissance moyenne annuelle de 50%. Durant cette période notre spécialisation en traçabilité des informations, gestion de preuves, mise en conformité des SI, sécurité et traçabilité des bases des données et applications, nous a permis de répondre à un grand nombre de clients, grands comptes et administrations. Ce développement continu et solide et cette présence aux côtés de nos clients nous obligent à être présents aux Assises, événement clé de la sécurité en France.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à cette occasion ?

Théodore-Michel Vrangos : Nous sommes d’abord et toujours une société de services indépendante couvrant trois axes d’interventions ; le conseil et audit, l’ingénierie clé en main, les managed services en traçabilité des informations, sécurité SI et applicatives, etc. Le cœur de notre savoir est d’apporter à nos clients une expertise fonctionnelle et technique sérieuse, objective et s’appuyant sur des expériences similaires. Nous présenterons donc du vécu et du concret : des solutions innovantes de collecte et valorisation des logs, de solutions d’extraction des traces applicatives, des projets de mise en conformité SI (CNIL, ARJEL, SOX, PCI DSS, etc.), d’exemples de projets de services managés en SIM/SIEM, gouvernance ISO, exploitation de la sécurité d’infrastructures cloud, etc.

Global Security Mag : Comment va évoluer votre offre ?

Théodore-Michel Vrangos : L’offre I-TRACING évoluera suivant un équilibre intelligent entre l’innovation et les besoins et attentes de nos clients. Un exemple pour étayer cette approche. Nous assistons à une croissance forte des besoins de type e-discovery (« e » comme evidence, preuve en anglais), d’identification, cartographie, collecte, stockage des preuves de transactions, échanges, opérations. Nous allons donc renforcer notre offre intégration & ingénierie dans ce domaine à travers des partenariats éditeur. Un autre exemple porte sur les besoins en sécurité et protection des bases de données domaine que nous adressons de plus en plus avec notre partenaire Imperva.

Global Security Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2012 ?

Théodore-Michel Vrangos : La stratégie 2012 portera d’une part sur le renforcement du pole intégration & ingénierie de I-TRACING par la croissance notamment de nos recrutements, le choix de solutions éditeurs innovantes, fiables et éprouvées, la croissance de projets de type sécurité applicative et bases de données, etc.. Et d’autre part par le renforcement de nos activités de services opérées, notamment en log management, SIM/SIEM, valorisation des traces, solutions de traçabilité pour la lutte contre la fraude, etc. L’expérience des dernières années sur ce type de besoins montre à quel point une telle solution nécessite de vivre, de s’adapter à l’évolution du SI, en termes de collecte, de traitements de données, de valorisation, de production de livrables, d’intégration SI et décisionnel, de conformités, etc.

Global Security Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Théodore-Michel Vrangos : Avec le développement du cloud et de ses déclinaisons, de la sous-traitance et externalisation, de la dématérialisation, de l’Internet en général, etc. le rôle du RSSI deviendra très rapidement primordial dans l’organisation SI du client. Nous assisterons certainement à des nouvelles organisations des DSI moins pyramidales qu’aujourd’hui. La part de la sécurité d’infrastructure diminuera au profit de la croissance de la protection des applications, du suivi des traitements et des opérations, de la traçabilité transverse, de la conformité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants