Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Tanker lève 6 millions d’euros

septembre 2017 par Marc Jacob

Tanker, solution de sécurisation des données hébergées sur le Cloud via le chiffrement de bout en bout, a levé 6 millions d’euros auprès d’Idinvest Partners, d’AXA Strategic Ventures, de Kima Ventures, et du fond stratégique d’Allianz (InnovAllianz). Grâce à cette levée de fonds, la start-up compte développer ses effectifs et accélérer son déploiement commercial, tout en continuant à enrichir son offre.

Fondée en mars 2015 par Guillaume Pontallier, Clément Ravouna et Cédric Gestes, Tanker fournit aux développeurs et éditeurs de logiciels une solution de chiffrement et une plateforme de gestion de clés, intégrable sous forme de SDK. La solution s’implémente directement dans le code des applications SaaS, sécurisant ainsi, by design, les données gérées par les plateformes Cloud, sans rien changer à leur expérience utilisateur. Elle s’intègre sans nécessiter de connaissances particulières en sécurité. Le chiffrement de bout en bout garantit aux entreprises un très haut niveau de sécurité. Tanker bouleverse ainsi le marché de la cyber-sécurité, en évitant aux entreprises l’installation d’infrastructures supplémentaires lourdes à administrer, palliant bien souvent l’absence de confiance dans le Cloud Public.

Tanker, c’est une équipe de 15 ingénieurs-développeurs spécialisés en sécurité qui entend – grâce à cette levée de fonds – enrichir ses compétences techniques d’ici fin 2018. L’entreprise répond ainsi à une demande toujours croissante en matière de sécurité. En tant que pionnier européen sur son marché, Tanker ambitionne également d’accélérer sa croissance au niveau international (notamment aux Etats- Unis).

Tanker avait déjà réalisé une levée de 1,5 millions d’euros auprès d’investisseurs privés tels que Philippe Delmas, Stéphane Fouks, Patrick Bertrand ou encore René Proglio, particulièrement impliqués dans son développement et son accompagnement.

* L’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR pour General data protection regulation) en mai 2018 modifie en profondeur la gestion et la conservation des données personnelles par les entreprises. A l’heure de la migration massive des données dans le Cloud, de nouvelles obligations s’imposent aux entreprises telles que le plus haut niveau de protection par défaut : « privacy by design ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants