Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

TCS et ENGIE Laborelec s’associent pour protéger les infrastructures critiques contre les cyberattaques

novembre 2018 par Marc Jacob

Tata Consultancy Services (TCS) a annoncé un nouveau partenariat avec ENGIE Laborelec entité du groupe ENGIE. Le partenariat se concentrera sur le développement de nouveaux produits et services pour le secteur des Utilities (services des collectivités comme la production et la distribution de l’eau, du gaz et de l’électricité) afin d’offrir une protection contre les nouvelles menaces à la cyber-sécurité.

Le secteur des Utilities, qui interfère de façon critique avec tous les secteurs de l’économie, est actuellement engagé dans un processus de transformation numérique à la fois créateur de valeur mais également source de nouveaux risques. Les systèmes opérationnels technologiques (OT) qui fonctionnent traditionnellement en silos sont en effet de plus en plus connectés entre eux par le biais d’infrastructures partagées, du cloud et de l’Internet des Objets. Ces nouvelles solutions permettent aux systèmes de dépasser leurs limites habituelles, d’améliorer leur efficacité opérationnelle et de créer de nouvelles sources de revenus mais les rendent également plus vulnérables aux atteintes à la sécurité émanant d’acteurs malveillants.

La collaboration entre TCS et ENGIE Laborelec réunira l’expertise de deux leaders dans leurs domaines respectifs pour créer une valeur unique pour le secteur des Utilities. TCS est ainsi le partenaire privilégié d’entreprises du secteur des utilities du monde entier et offre une gamme complète de services de cyber-sécurité - conseil, évaluation, mise en oeuvre et gestion - pour les protéger contre les menaces émergentes dans ce nouvel environnement interconnecté. De son coté, ENGIE Laborelec possède une expérience de l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique : de la production au transport et de la distribution au stockage en passant par l’utilisation finale.

Le partenariat contribuera également à préparer l’industrie à la mise en oeuvre de la récente Directive de l’Union européenne sur la sécurité des infrastructures nationales (NIS). La directive NIS est le premier texte règlementaire de l’union européenne relatif à la cyber-sécurité. Elle contient des dispositions particulières pour les organisations fournissant des services tels que l’énergie, l’eau et l’infrastructure numérique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants