Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Symantec : Les cybercriminels profitent de la révolution égyptienne

février 2011 par Symantec

Il y une semaine seulement le président égyptien, Hosni Moubarak, démissionnait après une intense pression politique suite à plusieurs jours de protestations à travers le pays. Comme nous l’avons vu dans le passé, les cyber-escrocs « 419 » demandent de l’aide pour effectuer un transfert d’argent ou pour récolter des « dons ». Pour ce faire, ils demandent généralement à leurs victimes d’avancer une somme d’argent destinée à couvrir des frais de gestion imaginaires et leur promettent ensuite une partie de la somme transférée.

Les cyber-escrocs « 419 » rebondissent toujours très rapidement sur l’actualité et profitent des situations instables à travers le monde. Par exemple, suite au tremblement de terre dévastateur à Haïti en janvier 2010, les escrocs « 419 » se faisaient passer pour la Croix-Rouge, en sollicitant des dons.

Une escroquerie « 419 » provenant d’Allemagne a récemment été découverte. Les escrocs se faisaient passer pour l’avocat de l’ancien Président égyptien.

Ils revendiquent l’aide du destinataire afin de récupérer 2,5 millions de dollars de fonds appartenant au Président, bloqués sur un compte bancaire belge. Les escrocs assurent qu’ils paieront pour l’aide apportée.

L’incertitude sur la santé de Hosni Murabak, ainsi que les rapports de nombreux pays envisageant de saisir ses actifs, pourraient donner une certaine crédibilité à ces escrocs « 419 ».

Cependant, comme très souvent pour la plupart des escroqueries « 419 », le message est mal construit, et automatiquement traduit de l’allemand.

Les systèmes de surveillance avancés de Symantec ont détecté cette escroquerie, qui semble être destinée aux utilisateurs allemands. Bien que ces types de courriels soient généralement rares, ils peuvent tout de même provoquer des dégâts importants.

Pour plus d’informations sur cette nouvelle escroquerie, rendez-vous sur le blog Symantec : https://www-secure.symantec.com/con...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants