Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Symantec : Internet des objets : de nouvelles menaces émergent

janvier 2014 par Symantec

Rapidement, l’Internet des objets est devenu la tendance technologique dont tout le monde parle et, c’est avec beaucoup d’enthousiasme, que les principaux acteurs du marché ont présenté, ce mois-ci, à l’occasion du CES de Las Vegas, leurs « objets intelligents » prévus pour 2014 : de l’appareil ménager connecté aux smart TV, en passant par le chauffage et l’éclairage intelligent.

Face à la rapide augmentation du nombre d’appareils connectés, Symantec a annoncé, dès 2013, qu’en 2014, l’ « Internet des Objets » deviendrait l’ « Internet des Vulnérabilités », les objets intelligents (Smart TV, compteurs électriques intelligents, box triple play, par exemple) deviennent la cible prioritaire des pirates informatiques. Malheureusement, cette prédiction de Symantec s’est vérifiée avec la découverte de nouvelles menaces, et notamment, d’un ver visant un large éventail d’appareils connectés (routeurs, décodeurs, caméras de surveillance entre autres) ; en plus d’un botnet envoyant des communications malveillantes à partir de périphériques tels que des plateformes multimédia, des télévisions et d’au moins un réfrigérateur.

Dans un nouvel article, l’équipe Symantec Security Response étudie les raisons qui font que l’Internet des objets est vulnérable et fournit quelques recommandations de sécurité pour les utilisateurs finaux :

· Sécuriser les routeurs et les appareils domestiques avec un mot de passe personnalisé et complexe contenant une combinaison de lettres, chiffres et symboles, et accorder beaucoup d’attention aux paramètres de sécurité de tous les nouveaux appareils ;

· S’assurer que le pare-feu du routeur est allumé et configuré ;

· Vérifier régulièrement le site Internet des fabricants afin de voir si de nouvelles mises à jour logicielles existent. Si des failles de sécurité sont découvertes, les fabricants fournissent des patchs dans les mises à jour logicielles.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants