Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Symantec : En 2014, la variante du ransomware, le « cryptolocker » a fait 45 fois plus de victimes qu’en 2013

juillet 2015 par Symantec

La 20e édition du rapport ISTR (Internet Security Threat Report) de Symantec révèle une augmentation du nombre de ransomware et de sa variante « crypto locker », qui chiffre les données.

L’an dernier, ce type de programme malveillant a augmenté de 113 % et sa variante « crypto locker », qui chiffre les données, a fait 45 fois plus de victimes qu’en 2013. La France se place désormais au 4e rang européen et 6e rang mondial en matière de ransomware. De plus, les cryptolockers représentent désormais 9 % dans l’Hexagone.

Pour rappel, un ransomware est un logiciel prenant en otage des données personnelles contre le versement d’une rançon. Le cryptolocker retient en otage les données numériques de sa victime en utilisant des techniques de chiffrement, sans masquer ses intentions.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants