Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Stop à la Publicité ! Avira donne ses astuces

décembre 2013 par Avira

Avira promulgue ses conseils et astuces pour ne pas voir son téléphone, sa boîte mail ou même sa boîte aux lettres envahis par de la publicité.

Durant la période des fêtes de Noël, la plupart des enseignes font un chiffre d’affaires équivalent à celui réalisé jusque-là sur toute l’année. On comprend l’intérêt pour elles de planifier une solide stratégie de publicité en ligne, qui explique les folles quantités d’e-mails publicitaires et de promotions que vous recevez chaque jour.

Pour ne plus recevoir autant de publicités en ligne, installez l’extension de navigateur AdBlockPlus. Et si vous ne voulez plus être pisté par les boutiques en ligne, installez un module, comme Do Not Track Me, qui empêche les trackers de collecter vos données de navigation.

Mais ce n’est pas tout... Les publicités vous suivent aussi dans le monde réel.

Pour ne pas manquer ceux qui préfèrent les prospectus imprimés aux boutiques de e-commerce, les marques inondent volontiers les boîtes aux lettres. Le taux de réponse doit être extrêmement bas pour des coûts de production très élevés, surtout qu’elles ne s’arrêtent pas là. Chaque année, début novembre, les enseignes se lancent dans de grandes campagnes de démarchage par téléphone. Un interlocuteur se revendiquant d’un grand groupe vous fait alors part d’une bonne nouvelle du type : « vous avez reçu récemment une offre de remise exceptionnelle, à laquelle vous devriez donner suite car elle expire bientôt - vous avez gagné un quelconque prix à un tirage au sort mais vous devez vous acquitter des frais de livraison pour le recevoir - comme vous êtes un très bon client, vous recevrez tel article gratuitement si vous en achetez un autre ou si vous payez les frais de livraison, etc. etc. »

Comment faire pour se protéger des sollicitations par téléphone et par courrier / e-mail ?

Publicités par téléphone

phone-spam Tout d’abord, écoutez bien ce que la personne vous dit quand elle se présente et notez le nom de la société qui devra vous oublier à l’avenir.

Restez calme, ne raccrochez pas et restez poli avec l’interlocuteur. N’oubliez pas que cette personne fait simplement son travail. Quelqu’un la paye pour vous appeler. Dites calmement :

« Je veux que vous arrêtiez de m’appeler. Je ne veux plus recevoir d’appels téléphoniques publicitaires de la part de votre société, ni de ses affiliés (pensez à citer les affiliés, c’est très important). »

Si rien ne vous lie (plus) à cette société, demandez à ce qu’ils suppriment votre profil de leur base de clients. Ça ne fonctionnera pas toujours car, le plus souvent, la personne qui vous téléphone a reçu un listing des numéros à contacter mais n’a pas accès au système de gestion des comptes clients. - Demandez à votre interlocuteur qu’il ou elle vous confirme que vous avez bien été radié du fichier.

Si les appels téléphoniques continuent, contactez la société/boutique directement. Aidez-vous des conseils de « Mesures complémentaires » citées plus bas.

Si les démarchages ne s’arrêtent toujours pas, il ne vous reste plus qu’à :

- bloquer le numéro de téléphone si votre routeur/téléphone le permet ;

- adresser une réclamation en bonne et due forme au Service client de la société ;

- vous plaindre à une association de défense des consommateurs.

Publicités par courrier (e-mail et papier)

Faire cesser le démarchage par courrier est plus difficile et vous demandera davantage d’efforts.

mail-spam C’est injuste, nous vous le concédons, surtout si vous n’avez jamais donné votre accord en ce sens. Normalement, vous recevez des publicités parce que vous avez accepté de recevoir les informations d’une enseigne, même si vous ignorez jusqu’à son nom. N’oubliez pas qu’il faut bien lire toutes les petites lignes avant de signer quoi que ce soit.

Dans ce cas, la procédure de désabonnement est la même que pour les sollicitations téléphoniques. Si vous avez un compte client auprès de l’enseigne (ou de la publication), connectez-vous et cherchez une rubrique intitulée « conditions de communication » ou quelque chose de comparable. Généralement, trois options sont proposées :

- communication par e-mail

- communication par téléphone/SMS

- communication par courrier

Décochez toutes les options.

Mesures complémentaires

Si vous n’avez pas de compte ou de carte de fidélité, recherchez l’adresse du service à contacter sur le site Web de la marque et envoyez-leur un e-mail avec les informations suivantes :

- Votre nom

- Votre adresse e-mail

- L’adresse à laquelle vous recevez leur communication

- Le(s) numéro(s) de téléphone qu’ils utilisent pour vous démarcher

Ecrivez-leur expressément que vous refusez d’être contacté à l’avenir. Vous pouvez même préciser le(s) numéro(s) de téléphone qui vous ont appelé.

Que faire si vous ignorez qui vous appelle ?

Si un numéro inconnu vous téléphone à répétition, notez-le et faites une recherche sur Google. Il existe des portails qui répertorient ces numéros utilisés uniquement à des fins publicitaires. Vous obtiendrez peut-être ainsi des renseignements sur l’origine des appels et vous pourrez entamer les démarches pour qu’ils vous suppriment de leurs listings.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants