Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Stéphanie Kayser, Country Manager, G Data : Nous souhaitons percer dans le monde du BtoB

mars 2016 par Marc Jacob

La société G Data était une nouvelle fois présente sur IT Partner, cette année elle annonce la version 14 de sa suite anti-malware. Cette solution en particulier un monitoring avec une vingtaine de sonde pour avoir une vue d’ensemble de l’infrastructure réseau. L’objectif de Stéphanie Kayser, Country Manager, G Data pour cette année est de percer dans le monde du B to B.

GS Mag : Que présentez-vous cette année sur IT Patner ?

Stéphanie Kayser :Cette année, nous présentons la version 14 de notre solution Entreprise qui sort ce mois-ci et sera aussi présentée au Cebit. Cette version propose en plus de la solution précédente un monitoring avec une vingtaine de sondes qui permet d’avoir une vue d’ensemble de l’infrastructure du réseau : imprimantes, disques durs, CPU, serveurs.... En fait, il y a plus d’une vingtaine de des protocoles de communication des agents pris en charge sont WMI, PerfCount et SNMP.

• HDD : espace libre, mauvais secteurs, utilisation IO
• CPU : Usage, Température
• Usage RAM
• Interface réseau (Ping, latence, bande passante libre/utilisée)
• Imprimantes (statut en ligne, cartouche)
• Routeurs (état de santé, journaux erreurs, usage de bande passante, ports ouverts, connexions ouvertes, requêtes bloquées)
• Switches : (état de santé, ports ouverts, usage de la bande passante)
• Serveurs Web (délai de réponse HTTP(S), capteurs basés sur des processus)
• Serveurs de données (statut en ligne, services en cours, capteurs basés sur des processus)
• Serveurs Exchange (services en cours, capteurs basés sur des processus)
• Sondes G DATA (service en cours MMS & Instance DB, Version programme/signature MMS, Version signature client, Etat des correctifs client, état de sécurité du client, etc.)
• Version des signatures…

Cette solution contient en outre un anti-exploit et une version pour Mac OS pour la console centralisée, avec en plus un MDM pour iOS, Android, des distributions Linux qui sont optimisées et bien sûr Windows. Il a aussi des interfaces graphiques pour la partie surveillance.

GS Mag : Comment le salon cette année ?

Stéphanie Kayser :il se passe bien, nous avons beaucoup de visiteurs qui viennent nous rencontrer spontanément car ils ont entendus parler de nos solutions. Hier matin il y a eu un peu moins de monde qu’à l’habitude sans doute due au grève mais cette situation c’est rétablie dans l’après-midi.

GS Mag : Quels sont projets pour cette année ?

Stéphanie Kayser :nous avons trouvé un nouveau distributeur pour nos solutions réseau qui est D2B. C’est un VAD très connu dans le monde de l’entreprise et leur approche correspond à ce que nous souhaitons.

Nous avons aussi conclu un partenariat avec Microsoft en Allemagne et notre produit sera disponible sur la plateforme Azure. Il est important de souligner que pour Azure Allemagne, tous les centres d’hébergements sont situés en Allemagne. L’administration des flux de données est assurée par T Systems une filiale de Deutsche Telecom.

Enfin, en 2016, nous souhaitons percer dans le monde de l’entreprise.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Stéphanie Kayser :ne baisez pas la garde protégez-vous car la cybercriminalité à de multiples visages. Elle concerne tant la grande entreprise que la PME. Aujourd’hui la protection est accessible à tous tant au niveau technique que financier. Par contre, une attaque reste coûteuse tant au niveau financier qu’en matière de perte de productivité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants