Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sopitec choisit Kiwi Backup pour restaurer les données de ses clients

octobre 2019 par Marc Jacob

Sopitec, SSII s’adressant à des TPE et PME choisit Kiwi Backup pour la sauvegarde de données de ses clients. Sopitec a récemment restauré les données d’un client grâce à Kiwi Backup. Retour sur une collaboration réussie !

Sopitec, partenaire en optimisation informatique

Depuis 2010, Sopitec accompagne ses clients dans l’optimisation de leurs moyens informatiques avec une spécialité tournée vers l’hébergement applicatif. L’entreprise propose plusieurs solutions (hébergement serveur, maintenance informatique, …) à des TPE/PME et notamment des professions réglementaires (assureurs, experts comptables, ....).

Pourquoi avoir choisi Kiwi Backup ?

Sopitec possédait déjà une solution de sauvegarde externalisée. En effet, les sauvegardes locales ne garantissent pas une sécurité maximale en cas de vol, d’incendie, de cryptovirus.

L’entreprise a recherché un nouveau partenaire pour sa solution et a choisi Kiwi Backup selon 3 critères décisifs : la technologie incrémentale, les 90 jours d’historique et la possibilité d’avoir la solution en marque blanche. De plus, Sébastien Barbet-Massin, gérant de l’entreprise a été attiré par le contact de proximité avec Kiwi Backup : « le support technique est remarquable, rapide, précis et toujours sympathique. De surcroît, la communication est simple et directe avec Kiwi Backup. Nous avons des échanges très agréablse car on se sent écouté, compris et pris au sérieux, malgré le petit contrat que je représente ».

Sopitec a pu restaurer les données de son client à la suite d’un ransomware Les attaques de crypto-virus sont toujours présentes. Un client de Sopitec, cabinet d’experts-comptables, a été victime d’un ransomware il y a un an et a été contraint de payer la rançon de 5 000 euros ; du fait de ne pas avoir sauvegardé l’ensemble des données importantes.

Récemment, le cabinet a subi une nouvelle attaque. L’histoire aurait pu finir comme la présente. Cependant et grâce à l’ajustement du paramétrage, il a suffi de restaurer l’ensemble des fichiers et l’activité a pu reprendre !

Le gérant de Sopitec précise que les risques ne cessent d’augmenter : « de nombreuses entreprises ne sont pas encore assez sensibilisées aux risques de perte de donnée. Un devoir de conseil vis-à-vis de mes clients est indispensable ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants