Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sophos : Une nouvelle escroquerie sur Facebook propose un faux bouton « Je n’aime pas »

août 2010 par Sophos

Sophos a identifié une nouvelle escroquerie au faux sondage (scam) circulant actuellement sur le réseau Facebook. Il existe plusieurs variantes de ce scam, qui voit les utilisateurs croyant mettre à jour le statut de leur page Facebook envoyer sans le savoir à leurs amis un message qui leur recommande d’installer à leur tour le « bouton officiel ‘Je n’aime pas’ ». Cette escroquerie circule d’autant plus rapidement que de nombreux membres du réseau social réclament l’introduction d’une véritable possibilité de ce type leur permettant d’exprimer leur opinion à propos des messages, liens et mises à jour publiés sur d’autres pages.

Ce scam viral, similaire aux nombreux faux sondages apparus récemment sur le réseau, piège les utilisateurs en leur affichant un faux écran d’application Facebook qui leur demande l’autorisation d’accéder à leur profil. Le programme en profite en réalité pour diffuser clandestinement vers d’autres usagers le lien et le message promotionnel. A ce stade, l’utilisateur n’a toujours pas accès à son bouton ‘Je n’aime pas’, mais se voit proposer de répondre à un sondage en ligne dont les informations rapporteront un bénéfice aux escrocs.

« Cette escroquerie diffère des scams récents dans la mesure où elle ne joue pas sur la curiosité pour des vidéos choquantes ou des scandales touchant des célébrités, mais sur une fonction attendue par de nombreux utilisateurs de Facebook », commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos Europe du Sud. « Ces arnaques deviennent de plus en plus fréquentes, et les utilisateurs doivent y réfléchir à deux fois avant de cliquer sur un lien inconnu. De manière générale, divulguer des informations personnelles vie un sondage en ligne et autoriser une application à accéder à son profil est toujours extrêmement risqué, même si la proposition semble provenir d’une source fiable. »

Les utilisateurs touchés par ce scam doivent effacer de leur mur les références à ce bouton, et supprimer l’application indésirable dans Compte/ Paramètres des applications.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants