Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sophos : Apple met à jour discrètement la protection anti-maware des Mac

juin 2010 par Sophos

Les chercheurs de Sophos ont découvert qu’Apple avait discrètement mis à jour la protection anti-malware incluse dans Mac OS X à l’occasion de la nouvelle version diffusée en début de semaine.

Bien que non documentée par Apple, Mac OS X 10.6.4 comprend en effet une protection limitée contre OSX/Pinhead-B (appelé HellRTS par Apple) , un cheval de Troie qui permet aux pirates de prendre le contrôle d’un ordinateur Mac pour espionner son fonctionnement, dérober des identités ou diffuser du spam.

Sophos a détecté OSX/Pinhead-B dès le mois d’avril, lorsque le malware a commencé à se diffuser sous forme d’une populaire application iPhoto.

« C’est une bonne nouvelle qu’Apple ait mis à jour la protection de Mac OS X, car ce cheval de Troie peut donner aux pirates la possibilité d’envoyer du spam depuis l’ordinateur, d’effectuer des copies d’écran, d’accéder aux fichiers, etc. », commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos Europe du Sud. « Il est juste étrange que la société n’ait pas annoncé cette mise à jour dans la documentation ni dans les conseils de sécurité accompagnant cette nouvelle version. On pourrait presque penser qu’ils ne veulent pas reconnaître que des malwares puissent menacer Mac OS X. »

Les chercheurs de Sophos ont découvert qu’Apple avait mis à jour un fichier nommé XProtect.list, qui contient une poignée de signatures élémentaires de menaces Mac, afin de détecter ‘’HellRST’’.

« Il est exact que les programmes malveillants visant les Mac sont beaucoup moins nombreux que ceux qui ciblent Windows, mais cela ne signifie pas que le problème soit inexistant », poursuit Michel Lanaspèze. « Malheureusement, un grand nombre d’utilisateurs de Mac semblent complètement ignorer que de telles menaces peuvent atteindre leur ordinateur, même si Apple intègre désormais une protection minimale dans son système. Cette situation ne s’arrangera pas si Apple effectue ses mises à jour de sécurité secrètement, sans en informer le public. »

Les experts de Sophos rappellent que de nombreux utilisateurs de Mac négligent encore d’installer un logiciel antivirus sur leur ordinateur, ce qui pourrait à l’avenir en faire des proies faciles pour les pirates.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants