Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Snow Software : Les responsables informatiques s’inquiètent de voir les dépenses technologiques aux mains des BU

avril 2018 par Marc Jacob

Snow Software annonce les résultats de son étude, réalisée dans le but de mieux comprendre l’évolution des achats technologiques et les problèmes qu’elle soulève.

L’explosion des applications Cloud et de l’IaaS (Infrastructure as a Service) a permis aux BU (Business Unit) d’acheter elles-mêmes des logiciels métiers critiques et donc de court-circuiter de plus en plus les équipes informatiques pour la définition, l’approvisionnement et la gestion de nouveaux projets. L’étude révèle que des changements dans l’achat et la consommation des ressources informatiques créent une fracture entre les BU et les équipes informatiques.

Préoccupations des responsables informatiques

24 % des participants à l’enquête indiquent qu’au moins la moitié des dépenses technologiques de leur entreprise sont contrôlées par les BU plutôt que par leur service informatique. En outre, 19 % estiment que ce contrôle est en train d’échapper à l’IT.

L’enquête révèle l’étendue des préoccupations des responsables informatiques alors que les BU prennent de plus en plus la main sur les dépenses technologiques.

• 90 % se disent préoccupés par le fait que la préparation des audits prend de plus en plus de temps et devient donc de plus en plus complexe.
• 83 % s’inquiètent de voir que les dépenses dans le Cloud deviennent incontrôlables
• 70 % craignent un accroissement du risque pour la sécurité des données.
• 60 % sont inquiets voire très inquiets d’un danger accru de non-conformité.
• 41 % redoutent de perdre de l’autorité et de l’influence.
• 42 % manquent de visibilité sur les dépenses technologiques.
• 29 % estiment qu’ils perdent la maîtrise des coûts.

Une opportunité pour l’IT de devenir plus stratégique et innovante

En dépit de leurs inquiétudes, 69 % des répondants voient dans cette prise en main croissante des dépenses technologiques par les BU une opportunité d’être mieux accompagné et en phase avec l’activité de l’entreprise.

• 65 % jugent que l’implication des BU ne nuira pas à l’agilité et l’innovation.
• 49% pensent que l’augmentation des dépenses informatiques par les BU leur donnera l’opportunité de se concentrer personnellement sur des initiatives plus stratégiques.
• 30 % indiquent également que la transition a permis d’attirer plus facilement l’attention de la direction de l’entreprise, alors que celle-ci est aux prises avec la transformation numérique.

« Il ne fait aucun doute que de nombreux DSI sont aujourd’hui confrontés à une fracture entre les BU et les services informatiques à mesure que les comportements d’achat évoluent : c’est ce que nous appelons le « Disruption Gap ». Cependant, les DSI n’ont pas à redouter ce phénomène. Cette étude démontre que les plus prévoyants d’entre eux s’adaptent pour devenir des conseillers fiables pour le business de l’entreprise », commente Axel Kling, CEO de Snow Software.

« De plus en plus, le DSI ne doit pas seulement définir et conduire différents projets mais aussi apporter à la direction financière et générale une compréhension des budgets technologiques, de l’agrégation des plans de dépenses dans l’ensemble de l’entreprise (quel qu’en soit le responsable), ainsi que l’assurance que l’argent soit dépensé judicieusement », ajoute Axel Kling. « Cela n’est pas possible sans une solution appropriée qui analyse la consommation de technologies. Il faut des processus matures et des analyses exploitables. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants