Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sentinel Navigator est disponible dans le modèle du « as a Service »

janvier 2013 par Marc Jacob

SAN Sentinel SAS, éditeur de logiciels de SRM (Storage Resource Management) indépendant des constructeurs de baies de stockage, propose la version « Cloud » de son principal logiciel Sentinel Navigator.

Grâce à l’adoption par les fournisseurs de services Cloud de la plateforme de SRM Sentinel Navigator MSP, les entreprises peuvent dès maintenant contrôler leur stockage, suivre la consommation par application ou faire des prévisions d’achat de nouvelles capacités, en mode « pay as you use ». La simplicité de Sentinel Navigator, associée à l’architecture Cloud, permet aux utilisateurs de ne payer que ce qui est réellement utilisé.

Par le simple téléchargement d’un collecteur, l’utilisateur qui le souhaite aura en quelques minutes un audit complet de sa baie de stockage, un inventaire des serveurs connectés ou de l’ensemble de son infrastructure aussi complexe soit-elle .

Toutes les fonctionnalités du SRM Sentinel Navigator seront ainsi accessibles aux utilisateurs qui, sans installation aucune dans leur propre environnement, pourront naviguer avec l’interface graphique dans les informations corrélées et émettre localement des rapports d’audit au format XL à leur convenance.

Dans le cadre d’un abonnement annuel, les informations collectées seront stockées nominativement, l’abonné bénéficiera alors de l’historique de chacune des collections, ce qui lui permettra de revenir sur les configurations telles qu’elles étaient dans le passé pour des raisons de support, de suivre le « Thin Provisioning » sur une base régulière ou de faire du « Chargeback » par application ou machine virtuelle.

Par l’implémentation de Sentinel Navigator dans une architecture Cloud, toutes les entreprises qui le désirent peuvent enfin faire des économies significatives, en contrôlant sur une base régulière l’évolution de leur stockage, sans investir de ressources, d’infrastructure dédiée ou de faire l’acquisition de logiciels chers et contraignants.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants