Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Selon un rapport d’iPass, deux tiers des professionnels mobiles ressentent de l’anxiété lorsqu’ils n’ont pas accès au Wi-Fi

novembre 2017 par iPass

iPass Inc. dévoile les résultats de son rapport 2017 sur les professionnels mobiles. Compilant les réponses de plus de 1 700 professionnels mobiles du monde entier sur leurs habitudes et leurs préférences en matière de connectivité, le rapport d’iPass souligne le caractère addictif du Wi-Fi sur notre travail et notre quotidien. Nous serions devenus si dépendants à nos smartphones que l’utilisation de ces derniers nous en ferait oublier nos bonnes manières.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

- Près de deux tiers des personnes interrogées (62 %) déclarent ressentir de l’anxiété lorsqu’elles ne sont pas connectées au Wi-Fi.

- 7 % des participants admettent consulter leur smartphone pendant un rapport sexuel, 72 % lorsqu’ils sont aux toilettes et 11 % pendant un enterrement.

- 61 % des professionnels mobiles indiquent qu’il leur est « impossible » ou « très compliqué » de renoncer au Wi-Fi, plus encore qu’au sexe (58 %), qu’à la junk food (42 %), qu’à la cigarette (41 %), qu’à l’alcool (33 %) ou qu’à la drogue (31 %).

- Un quart des personnes interrogées (23 %) placent le Wi-Fi au premier rang de leurs priorités quotidiennes, avant la toilette ou, pour 19 % d’entre eux, le contact humain.

- Du fait de cette dépendance au Wi-Fi, les professionnels mobiles se connectent en moyenne à 8 points d’accès Wi-Fi sans fil publics par semaine. Un sur cinq se connecte à 20 points d’accès Wi-Fi sans fil ou plus par semaine.

- Après le coût et l’emplacement, le Wi-Fi constitue le principal facteur pris en considération par les professionnels mobiles lors du choix d’un hôtel, avant la vue ou la nourriture !

« On pourrait s’attendre à ressentir de l’anxiété avant un premier rendez-vous ou au cours d’une présentation importante, mais il semblerait que la simple perspective de ne pas être connecté au Wi-Fi suffirait à nous faire grincer des dents », explique Patricia Hume, directrice commerciale d’iPass. « Si des doutes subsistaient encore, notre rapport prouve que les bonnes manières appartiennent au passé lorsqu’il s’agit de consulter son smartphone. La technologie, et plus particulièrement les smartphones, est devenue partie intégrante de nos vies, à tel point qu’aucune situation ne semble plus échapper à l’utilisation du téléphone. Tout cela en veillant bien à se connecter au Wi-Fi au préalable. »

« Les professionnels mobiles ont soif de Wi-Fi et estiment qu’il est plus difficile de s’en défaire que des habitudes les plus addictives, comme la cigarette ou la junk food. Ils utilisent des dizaines de points d’accès Wi-Fi publics chaque mois et attachent, pour certains d’entre eux, plus d’importance au Wi-Fi qu’à leur propre hygiène ou au contact humain. Le Wi-Fi exerce une influence toujours plus croissante sur notre manière de travailler, sur notre comportement et même sur les décisions que nous prenons, comme l’illustre l’exemple de l’hôtel. Obtenir une chambre avec vue n’est plus une fin en soi. Les travailleurs mobiles veulent simplement être connectés. »

Le Wi-Fi permet aux employés de gagner en productivité

L’impact du Wi-Fi sur la productivité explique en grande partie le sentiment de désarroi perçu par les travailleurs mobiles lorsqu’ils n’y ont plus accès. Parmi les participants ayant déclaré ressentir de l’anxiété lorsqu’ils n’avaient pas accès au Wi-Fi, 31 % d’entre eux précisent que ce sentiment s’explique par la difficulté à travailler à distance dans un tel contexte.

Le rapport montre que les professionnels mobiles utilisent le Wi-Fi et les données mobiles de manière très différente. Que ce soit en raison des problèmes de performances mobiles, des restrictions de données ou de la fiabilité, le Wi-Fi demeure la norme de référence en matière de connectivité, et plus particulièrement pour les tâches à usage intensif de données, comme la vidéoconférence. 90 % des professionnels mobiles déclarent diffuser régulièrement du contenu audio/vidéo via un réseau Wi-Fi, contre seulement 34 % par le biais d’une connexion de données. Même les tâches Internet moins gourmandes en bande passante, telles que l’accès à des services Cloud et la navigation sur Internet, sont deux fois plus prisées sur les réseaux Wi-Fi.

Cette tendance est observable dans bien d’autres aspects. Plusieurs résultats du rapport démontrent l’importance que joue le Wi-Fi dans la productivité des collaborateurs mobiles :

- Plus de la moitié des travailleurs mobiles (58 %) affirment que l’absence de connexion Wi-Fi ou une mauvaise connexion Wi-Fi affecte de manière négative leur capacité à accomplir leurs tâches, à des degrés variables.

- La moitié des personnes interrogées disent attacher de l’importance à bénéficier d’un accès instantané au Wi-Fi lors de leur arrivée dans un hôtel (50 %), à une réunion professionnelle (53 %) ou dans un aéroport (48 %).

- Toutefois, plus des deux tiers (68 %) d’entre eux indiquent avoir déjà décidé de ne pas utiliser un service Wi-Fi en raison d’un processus d’inscription trop fastidieux ou trop frustrant.

« Les professionnels mobiles s’attendent de plus en plus à disposer d’une connexion Wi-Fi à tout moment, où qu’ils se trouvent », poursuit Patricia Hume. « Le Wi-Fi reste une référence inégalée en termes de performances et de fiabilité. En tant qu’employeur, il est de votre responsabilité d’entendre cette réalité et de veiller à ce que vos employés mobiles puissent disposer d’une connexion Wi-Fi simple d’accès et sécurisée en toutes circonstances. Le poids financier de la perte de productivité et de motivation des employés peut avoir des conséquences lourdes. Dans ce contexte de mobilité croissante, aucune entreprise ne peut se permettre de négliger les besoins en connectivité de ses effectifs. »

Méthodologie de l’enquête

Ce rapport s’appuie sur les informations recueillies dans le cadre d’une enquête menée par iPass auprès de plus de 1 700 professionnels mobiles. Les participants à cette étude ont été interrogés sur leurs habitudes, leurs préférences et leurs attentes en matière de connectivité, et invités à émettre des opinions sur leur degré de dépendance vis-à-vis de la connectivité mobile.

Réalisée entre le 22 septembre 2017 et le 14 octobre 2017, cette enquête a recueilli les réponses d’un échantillon d’employés mobiles couvrant différentes tranches d’âges en Amérique du Nord et en Europe. Les réponses ont été examinées par région, par tranche d’âge et par sexe.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants