Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Selon les décideurs informatiques, les dirigeants d’entreprise freinent la modernisation du monde du travail

avril 2017 par Fuze

Les décideurs informatiques sont prêts à révolutionner l’environnement du travail, mais les dirigeants d’entreprises freinent cet élan. Ils cantonnent le rôle de l’équipe IT à la réduction des coûts et à la gestion des outils existants. C’est ce qui ressort d’une nouvelle enquête commanditée par Fuze.

Des équipes informatiques sous-exploitées

Cette enquête indique que 94 % des décideurs IT estiment que la transformation digitale devrait être au cœur de leur mission (84 % en France), 47 % souhaitent que les cadres dirigeants encouragent l’équipe informatique à innover pour mener l’entreprise vers la réussite (37 % en France). Cependant, aujourd’hui encore, 44 % des décideurs IT (31 % en France) sont évalués selon leur aptitude à réduire les coûts, le département IT devant réduire les dépenses d’environ 12 % au cours des 5 prochaines années.

L’équipe informatique consacre actuellement 78 % de son temps à gérer les plateformes IT et à résoudre les problèmes des utilisateurs (85 % en France) et ne consacre que 13 % de son temps à innover (7 % en France). Cependant, la plupart des décideurs IT entrevoient de nombreuses opportunités pour libérer leurs équipes des contraintes opérationnelles quotidiennes et nombreux sont ceux qui initient déjà des changements. Pour ce faire, 81 % des décideurs IT interrogés ont déjà désigné un expert Cloud (84 % en France) et 57 % d’entre eux cherchent activement à réduire la prolifération des applications (58 % en France).

A l’horizon 2020, et au-delà, les décideurs IT voient l’arrivée de la « génération Applis » - ces ados qui n’ont jamais connu un monde sans smartphone ni accès à Internet - comme une bonne chose. Ces derniers sont porteurs de changement dans le monde du travail. Trois quarts des décideurs IT estiment que les plus jeunes favoriseront l’innovation dans le monde du travail (62 % en France). 82 % des collaborateurs actuellement en poste (93 % en France) reconnaissent même que la nouvelle génération apportera une bouffée d’air en matière de technologies.

Les grandes tendances qui ressortent de ce rapport :

- La montée en puissance de collaborateurs hyper connectés et mobiles

83 % des collaborateurs n’estiment pas utile d’être au bureau pour être productifs (87 % en France) et 43 % pensent qu’ils seraient plus productifs chez eux qu’au bureau (47 % en France). Les collaborateurs considèrent la flexibilité du travail comme un impératif.

- Les usages privés intègrent la sphère professionnelle

Environ la moitié (48 %) des collaborateurs (49 % en France) déclarent que leur employeur ne fournit pas la technologie adéquate. 75 % de la génération Applis (76 % en France) souhaitent utiliser les toutes dernières technologies au travail. 59 % des décideurs informatiques déclarent qu’il est prioritaire d’adopter de nouvelles technologies. Ces derniers devront donc fournir des technologies offrant une expérience utilisateur unique, avec des technologies Cloud adaptées à la manière dont les collaborateurs souhaitent travailler, interagir et collaborer.

- Des espaces de travail hybrides conçus pour les collaborateurs

86 % des collaborateurs (93 % en France) déclarent qu’une interaction en face-à-face sera toujours indispensable au travail. 71 % de la génération Applis (78 % en France) estiment important d’être en contact direct avec leurs collègues. Les bureaux devront être conçus pour les collaborateurs, avec des espaces de travail permettant de réunir des équipes, de favoriser les conversations et échanges et de faire émerger les meilleures idées.

Derek Yoo, Cofondateur et Directeur technique de Fuze, déclare : « Les décideurs IT sont confrontés à un environnement de travail complexe et doivent jongler entre les exigences de différentes générations tout en relevant les défis liés à leurs responsabilités opérationnelles, aux pressions budgétaires et aux attentes des clients. Cependant, les décideurs informatiques d’aujourd’hui voient plutôt dans ces défis une opportunité majeure de façonner le monde du travail de demain. Ces derniers sont en train de déployer activement des approches novatrices pour répondre aux attentes des collaborateurs et souhaitent que les dirigeants de l’entreprise reconnaissent leur investissement dans des transformations qui font évoluer le rôle de l’équipe informatique ».


Le rapport « Casser les codes d’ici 2020 : comment les DSI façonnent le travail de demain » est issu de trois études :

- La première étude s’appuie sur une enquête réalisée par la société d’étude Vanson Bourne pour FUZE, en décembre 2016, auprès de 900 décideurs IT (dont 100 en France),

- Une étude complémentaire a été menée, en janvier 2016, par le cabinet Censuswide auprès de 5 000 salariés en Europe (dont 1 000 respectivement en France, Allemagne, Pays-Bas, pays nordiques et Royaume-Uni). Puis, une seconde vague a été réalisée en juillet 2016 en Australie et Amérique du Nord, auprès de 1 600 salariés.

- Et enfin, le cabinet Norstat a interrogé, en février 2016, 2 500 adolescents âgés de 15 à 18 ans, dont 500 en France. Puis, une seconde vague a été réalisée en juillet 2016 en Australie et Amérique du Nord, auprès de 800 adolescents.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants