Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

SURFnet rejoint le campus de data centers d’Interxion à Paris

mars 2017 par Emmanuelle Lamandé

INTERXION HOLDING NV annonce que SURFnet, le réseau national de recherche et d’enseignement aux Pays-Bas, étend sa présence à son campus parisien de data centers afin de développer la collaboration internationale par le biais d’une connexion à ANA-300G.

L’infrastructure réseau de SURFnet offre aux chercheurs un moyen fiable et rapide de partager de grandes quantités de données dans le monde entier. En étendant son réseau au data center parisien d’Interxion, SURFnet est désormais connecté directement à l’ensemble des trois points d’accès pour le projet de câble en fibre optique Advanced-North-Atlantic 300Gbit (ANA-300G), qui permet de transférer les données de manière fiable et à grande vitesse entre l’Amérique du Nord et l’Europe, tout en minimisant les coupures de service.

Outre un point d’accès sur le campus d’Interxion à Paris, ANA-300G comprend des points de présence dans plusieurs data centers à Londres et à l’Amsterdam Science Park, où SURFnet héberge déjà son infrastructure réseau.

Grâce à cette expansion, SURFnet peut désormais accéder plus facilement à des réseaux d’enseignement similaires, qui disposent de points de présence sur le campus parisien de data centers d’Interxion, en particulier des partenaires tels que RENATER, le réseau national de télécommunications pour la technologie, l’enseignement et la recherche en France. Enfin, cette interconnexion permet à SURFnet de partager son infrastructure de fibre optique (« Alien Waves ») avec le réseau paneuropéen GÉANT.

« Rejoindre le campus de data centers d’Interxion à Paris est une étape logique et stratégique en vue d’étendre la portée de SURFnet, dans la mesure où le campus de Paris offre l’une des meilleures connectivités en Europe pour l’interconnexion transatlantique et paneuropéenne. Cela accroît nos capacités et nous permet de renforcer la collaboration entre la communauté néerlandaise de recherche et d’enseignement et nos partenaires européens », précise Alexander van den Hil, responsable produit chez SURFnet.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants