Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Régis Castagné, Directeur général Equinix France : L’interconnexion, catalyseur de croissance de l’économie numérique

février 2016 par Régis Castagné, Directeur général Equinix France

L’interconnexion du système d’information d’une entreprise avec celui de ses fournisseurs, partenaires, sous-traitants, voire clients, est devenue aujourd’hui l’une des principales priorités des directions informatiques. Les résultats d’une enquête mondiale sur le futur de l’entreprise que nous avons réalisée auprès de 1100 décideurs informatiques issus de 14 pays du globe, démontrent qu’à l’horizon 2017, 84% des entreprises auront développé un modèle d’interconnexion, contre seulement 38% aujourd’hui.

Dans le contexte de la numérisation de l’économie, l’interconnexion est devenue une nécessité absolue. Car l’entreprise doit de plus en plus compter sur des partenaires (co-innovation, open innovation) et des sous-traitants qui prennent en charge ce qu’elle ne veut ou ne peut plus gérer en interne. De surcroît, les consommateurs et les salariés des entreprises considèrent qu’une connexion permanente doit aujourd’hui être la norme. Divers exemples illustrent cette nécessité : les spécialistes du reciblage publicitaire doivent être proches de leurs annonceurs afin de garantir des performances optimales d’affichage des bannières (quelques millisecondes seulement). Dans le même esprit, le trading haute fréquence réclame des performances qui ne peuvent être obtenues que dans le cadre d’une interconnexion ou du développement d’un écosystème entièrement dédié.

Avec la montée en puissance de l’Internet des objets, des Big Data, de la mobilité, du Cloud, etc. le besoin de nouvelles compétences est impérieux, ce qui justifie le développement d’environnements permettant de collaborer en toute sécurité et de manière instantanée avec tout son écosystème.

La Direction informatique n’est plus qu’un simple centre de coûts

Dans ce contexte, la Direction informatique passe d’un statut de centre de coûts à celui d’un centre de profit. Les résultats de notre étude démontrent que l’interconnexion a un impact direct sur la rentabilité des entreprises qui la pratiquent et que ces bénéfices sont quantifiables. Plus d’un tiers des entreprises interrogées qui ont déjà déployé des solutions d’interconnexion soulignent une création de valeur d’au moins 10 M€. 58% des entreprises considèrent que cette création de valeur est issue de nouvelles opportunités commerciales, alors que 42% pensent qu’elle est liée aux réductions de coûts. Concrètement, l’interconnexion contribue à réduire en moyenne de 42% les délais de latence et de 40% les coûts de bande passante.

Parallèlement, les résultats de cette enquête montrent que les priorités des départements informatiques évoluent vers des problématiques de rentabilité. 40% des décideurs interrogées déclarent que la croissance du revenu est la première priorité des DSI, et que l’interconnexion est le moyen principal pour y parvenir, notamment via le déploiement d’infrastructures supportant la création de nouvelles offres (69%), la création de nouveaux canaux d’interaction avec les clients (68%), le renforcement de la présence à l’international (55%) et enfin, l’intégration d’intelligence (analytique, données, contenus) dans les processus métiers (54%).

Plus de sécurité, plus de collaboration, plus de croissance

L’interconnexion est également une solution efficace pour lutter contre les cyber-attaques ; 59% des décideurs informatiques plaçant la sécurité au premier rang de leurs préoccupations. D’ailleurs, 64% des entreprises considèrent que les problématiques de cybersécurité vont les contraindre à revoir leur infrastructure informatique dans l’année qui vient. L’interconnexion directe au sein d’un data center neutre non seulement apporte plus de proximité et donc une réactivité accrue, mais permet également aux entreprises de s’affranchir des connexions Internet peu sécurisées.

On le voit, l’interconnexion des personnes, des sites, des données et des environnements Cloud, est une condition nécessaire pour sécuriser la croissance des entreprises. Les systèmes informatiques, devenus progressivement des commodités, reviennent sur le devant de la scène en s’enracinant toujours plus profond au cœur des problématiques métiers. Et le data center, qui se transforme peu à peu en place de marché, regroupant des milliers de fournisseurs, est l’outil idéal pour matérialiser les promesses de l’interconnexion.

Car les systèmes d’information traditionnels des entreprises n’ont pas été conçus dans l’optique de cette ouverture. En revanche, des réseaux de data centers d’une part réunissant les principaux opérateurs télécom et fournisseurs de services Cloud, et d’autre part, offrant une connexion directe à différents acteurs d’un même écosystème, apportent une valeur ajoutée inestimable en répondant aux besoins de performance et de sécurité des entreprises. Si Internet a largement facilité les échanges des entreprises, ce sont les data centers qui, désormais, rendent possible les révolutions du digital en réalisant les promesses de l’interconnexion.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants