Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport mensuel des menaces identifiées par ESET en France

mars 2010 par ESET

Selon le rapport mensuel ESET des menaces identifiées en France et en Europe, INF/Autorun a représenté 7,85% des menaces au mois de février. À la seconde place, Win32/PSW. OnlineGames continue de perturber les joueurs en ligne en atteignant le taux de 6,22%.

En modifiant le contenu d’un média amovible, le virus INF/Autorun demeure la plus fréquente menace constatée en France. Ce ver exploite la fonction de démarrage automatique qui s’applique généralement au chargement d’un CD contenant un programme exécutable. En infectant plus généralement des clés USB, ce virus s’exécute sur l’ordinateur dès l’insertion du média au lieu du programme souhaité. Au cours du mois de février 2010, INF/Autorun a représenté 7,85% des menaces. À la seconde place, Win32/PSW. OnlineGames continue de perturber les joueurs en ligne en atteignant le taux de 6,22%. Il reste la référence des chevaux de Troie dans le domaine des jeux en ligne commercialisés principalement sur le marché noir.

Le virus Win32/Mabezat vient en troisième position avec un taux de 4,08%, laissant le fameux Win32/Conficker prendre la quatrième place des menaces constatées en France en février 2010. Exploitant une faille de l’OS Windows Server de Microsoft, Win32/Conficker affiche un score de 3,07%. À l’évidence, les mises à jour régulières de sécurité, proposées par Microsoft, s’imposent. À noter que ce virus apparaît en tête en Europe avec un taux de 9,62%.

Quant au virus Win32/Agent, il se positionne à la cinquième place avec un taux de 2% en France et de 3,57% en Europe. Il continue de progresser mois après mois en approchant le niveau qu’il avait atteint pendant l’été 2009. ESET considère cette menace comme une forme de ver malicieux entrant dans la catégorie des PC data stealer, c’est à dire le piratage de données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants