Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport annuel de l’ANSSI : la France exhortée à la prudence

avril 2019 par Paul Farrington, Directeur de Veracode dans les régions EMEA et Asie pacifique chez Veracode

Dans son rapport annuel sur la cybersécurité présenté la semaine dernière, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a fait part de son inquiétude quant au bon déroulement des élections européennes en matière de protection des données des partis politiques impliqués. L’ANSSI appuie notamment ses craintes sur les récentes échéances électorales ayant fait l’objet de piratages supposés et soupçons d’ingérence étrangère, aux Etats-Unis en 2016 et en France l’année suivante. L’agence exhorte ainsi les protagonistes des élections européennes à faire preuve de vigilance dans leur utilisation des outils numériques.

Au lendemain de la publication de ce rapport, Paul Farrington, Directeur de Veracode dans les régions EMEA et Asie pacifique chez Veracode, entreprise spécialiste de la cybersécurité depuis 2006, commente l’avertissement lancé par l’ANSSI.

« Les cyber-acteurs malveillants soutenus par un État développent des outils très sophistiqués afin d’accéder à des données sensibles. Puisque la sécurité des logiciels équivaut à un marché de près de 3 milliards d’euros, elle fait partie des faiblesses que ces pirates informatiques vont exploiter en priorité », indique Paul Farrington. Il poursuit, « bien qu’elles soient meilleures que d’autres pays européens tels que la Suisse et l’Allemagne, les entreprises, associations et administrations françaises doivent résoudre les bugs liés aux logiciels plus rapidement ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants