Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport Symantec sur les cybermenaces : le point sur les PME

mai 2016 par Symantec

La 21e édition du rapport Symantec sur les cybermenaces, publiée le 12 avril 2016, montre que la France figure désormais dans le Top 10 mondial des pays les plus touchés en termes de cybercriminalité. Le rapport fait également le point sur les menaces touchant directement les PME, cibles d’autant plus intéressantes pour les cyber-attaquants qu’elles ont bien souvent des ressources informatiques moindres et constituent une porte d’entrée vers les grandes entreprises avec lesquelles elles collaborent.

Parmi les principales menaces observées, quelles sont celles qui les concernent le plus ?

- Les attaques ciblées essentiellement et avant tout : 57 % d’entre elles concernent les PME, une menace d’autant plus dangereuse que le nombre de campagnes a fortement augmenté en 2015 (+ 55 %) tout en devenant toujours plus précises.

Parmi les autres menaces, on note :

- Les attaques virales par emails : les PME semblent légèrement moins touchées que les autres catégories d’entreprise. Symantec dénombre 1 email sur 535 contenant un maliciel (alors que la moyenne est de 1 sur 419), la catégorie la plus attaquées étant les ETI de 1001 à 1500 collaborateurs ;
- Le spam : légèrement en dessous de la moyenne à 51,1 % (versus 51,8 %), ce type de menaces est cependant en constante régression
- Le phishing : cette menace concerne les PME de la même manière que les autres catégories d’entreprise : Symantec relève qu’1 email sur 5 614 est une tentative de phishing quand la moyenne générale est de 1 sur 4 655 emails.

Ainsi les menaces touchant les PME reflètent l’évolution des attaques en général : moins de menaces « traditionnelles » et massives, plus d’attaques ciblées, qualifiées et aux effets potentiellement dévastateur.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants