Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Raphaël Basset, Ercom : du chiffrement des communications à la sécurisation des fichiers

janvier 2017 par Marc Jacob

Ercom sera une nouvelle fois présent au FIC pour présenter entre autresa solution de protection de communication pour les mobiles Cryptosmart qui a reçu récemment l’agrément Diffusion Restreinte au niveau européen. Par ailleurs, Ercom présentera Intergateway qui permet à 2 organisations distinctes utilisant Cryptosmart de pouvoir communiquer entre elles tout en bénéficiant du chiffrement de bout en bout et Cryptobox pour le partage de fichiers. Pour Raphaël Basset, Directeur Marketing & Communication d’Ercom entre l’augmentation des menaces et les nouvelles législations concernant la protection des données, les entreprises doivent absolument protégez leurs données et leurs communications !

Global Security Mag : Quel est l’objectif de votre participation au Forum International de la Cybersécurité 2017 (FIC) ?

Raphaël Basset : Dans une période où les cybermenaces se font de plus en plus nombreuses et pèsent à la fois sur des Etats, des Institutions, des Administrations et des Entreprises de toutes tailles, nous venons au FIC pour réaffirmer l’apport de nos solutions en termes de souveraineté et de protection du patrimoine informationnel de tous ces acteurs.
Notre solution de protection des terminaux et des communications mobiles, Cryptosmart, a reçu récemment l’agrément Diffusion Restreinte au niveau européen. Cet agrément apporte une crédibilité supplémentaire à notre solution déjà certifiée Diffusion Restreinte par l’ANSSI et l’OTAN, pour les clients, Administrations ou Entreprises, qui souhaitent pouvoir bénéficier de solutions de sécurité certifiées pour leurs propres besoins.
Dans les évolutions de Cryptosmart, dont la compatibilité a été étendue récemment aux terminaux Samsung Galaxy S7 et S7 EDGE, nous présenterons aussi notre offre Intergateway qui permet à 2 organisations distinctes utilisant Cryptosmart de pouvoir communiquer entre elles tout en bénéficiant du chiffrement de bout en bout, et donc d’une sécurité optimale.
Enfin, nous viendrons vous présenter une de nos premières références client pour notre solution de partage et de travail collaboratif sécurisée, Cryptobox, lancée commercialement mi-2016. Cette référence, bien connue en France, utilise la solution pour partager des documents très confidentiels avec ses clients et partenaires…

GS Mag : Quelles sont les solutions de cybersécurité indispensables pour une administration ou une entreprise ?

Raphaël Basset : Les technologies de chiffrement sont en train de s’imposer à tous les niveaux : L’agence européenne pour la sécurité des réseaux et de l’information (Enisa) a réaffirmé fin Décembre 2016 l’importance de promouvoir le chiffrement fort à l’échelle européenne pour la protection des informations. Pour l’Enisa : « Il est légitime de protéger les communications entre administrations et entreprises ».
Il y a une véritable prise de conscience, au-delà des Responsables Sécurité des Systèmes d’Information, des enjeux de protection. Le chiffrement de bout-en-bout est vu comme la solution ultime pour y répondre.
Ercom est donc parfaitement positionné et accompagne de plus en plus de clients avec ses solutions, toutes basées sur des technologies de chiffrement de bout-en-bout.

GS Mag : Quelles sont les principales préoccupations de vos clients ?

Raphaël Basset : Au-delà des enjeux évoqués précédemment de protection des données et des échanges en interne et avec des partenaires, nos clients s’interrogent d’ores et déjà sur les impacts de la Réglementation Européenne sur la Protection des Données Personnelles, applicable à compter de mai 2018, et qui prévoit des pénalités pouvant aller jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaire mondial. Cette réglementation, ainsi que la Directive NIS qui entre en vigueur au même moment, va pousser les Entreprises et les Administrations à mieux s’organiser et protéger leurs données.

GS Mag : Selon vous, comment la menace va t-elle évoluer en 2017 ?

Raphaël Basset : L’augmentation exponentielle des dispositifs mal sécurisés connectés à Internet va continuer à faciliter des attaques à impact systémique (cf. OVH et l’attaque des caméras de surveillance IP en Spetembre 2016). La divulgation massive de données sensibles est également orientée fortement à la hausse, avec un accroissement du commerce illégal de données personnelles sur le marché noir. D’après Ponemon Institute, 76% des entreprises en ont été victimes en 2016 contre 67% en 2014. Enfin, nous voyons aussi des enjeux croissants autour de l’intégrité des données : c’est pour cette raison que nous innovons cette année avec l’intégration de la Blockchain et de Cryptobox, ce que nous serons heureux de vous présenter lors du FIC.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Raphaël Basset : Les risques sont avérés, les évolutions réglementaires dans une grande majorité des pays du monde vous invitent à vous protéger. Protégez vos données et vos communications !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants