Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Quanta Cloud Technology lance le QuantaGrid D52T-1ULH

février 2018 par Marc Jacob

Quanta Cloud Technology lance un serveur 1U à double socket, le QuantaGrid D52T-1ULH, qui prend en charge 12 unités de disques durs de 3,5 pouces et 4 unités SSD NVMe™ (Non-Volatile Memory Express) de 2,5 pouces, toutes remplaçables à chaud. Ce modèle est le tout nouveau serveur Intel® Xeon® Scalable de QCT, offrant une capacité de 180 téraoctets de stockage hiérarchique des données actives et inactives. Atout supplémentaire, cette solution de stockage hiérarchique a été largement plébiscitée. Elle peut donc servir de base de départ pour les grandes solutions de stockage du marché telles que Microsoft Storage Spaces Direct (S2D), VMware vSan, Hadoop et Ceph, avec la capacité à évoluer ultérieurement.

Équipé de doubles processeurs Intel® Xeon® Scalable ; le D52T-1ULH offre une très importante capacité de stockage de l’ordre du téraoctet et propose une capacité maximum de 1,5 To de mémoire (12 modules de mémoire, chacun d’une capacité de 128 Go). Il est fourni en standard avec des ventilateurs remplaçables à chaud, des alimentations électriques, et des plateaux de disques durs/unités SSD remplaçables à chaud qui optimisent sa facilité de maintenance et sa disponibilité.

La nouveauté de ce serveur compact de QCT, de format 1U en armoire, est sa densité : il comprend au total 16 unités, dont 12 disques durs tout en faisant la part belle aux unités SSD NVMe, au nombre de 4. La technologie NVMe a été ajoutée au boîtier standard 1U afin d’obtenir la meilleure latence possible et un traitement plus rapide, capable d’améliorer la performance du stockage des données. Le ratio est de 4 disques durs pour une unité SSD. L’utilisation du nouveau serveur avec une solution Microsoft Storage Spaces Direct (S2D) a permis d’observer une réduction de 84 % de la latence, un gain de 140 % des IOPS et un gain de 200 % des performances du débit par rapport aux modèles 1U similaires existants. Preuve supplémentaire que le D52T-1ULH est optimisé pour le nouveau format NVMe, ces améliorations notables des performances ont été obtenues avec seulement 2 nœuds, soit un résultat d’une efficacité supérieure aux solutions de stockage à 4 nœuds. Le nouveau serveur permet donc de réaliser des économies en termes de frais d’exploitation et de dépenses d’investissement pour une entreprise souhaitant implémenter une solution S2D ou une solution de stockage similaire.

Par rapport au serveur de stockage 1U actuel, n’utilisant que des disques durs, ce nouveau serveur hybride offre un taux de propriété plus intéressant, car il permet de réduire les coûts des nœuds de stockage et des redevances de licences logicielles, revenus sur lesquels comptent de nombreux fournisseurs de service. Par ailleurs, l’utilisation de trois types de supports est une solution économique de gestion des ressources pour les fournisseurs de services gérés proposant différents contrats de niveau de service (SLA). En choisissant ce serveur hybride tout-en-un, les entreprises peuvent commencer à créer leur infrastructure en réduisant au minimum leurs investissements dans le stockage, puis l’agrandir ensuite en toute souplesse, en ayant la garantie d’améliorations de performance prévisibles lors de l’exécution de leurs charges de travail définies par logiciel.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants