Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Qualys lance l’appli Patch Management

février 2019 par Marc Jacob

Qualys, Inc. dévoile Patch Management (PM), une nouvelle appli Cloud qui automatise le déploiement des patches et qui permet aux entreprises d’orchestrer en toute transparence la gestion des vulnérabilités de bout en bout sur les systèmes d’exploitation et des logiciels tiers dans des environnements hybrides globaux.

Grâce à Qualys PM, l’offre Qualys Cloud Platform regroupe désormais les services d’évaluation des vulnérabilités, de hiérarchisation et de remédiation des menaces pour que les équipes IT et SecOps puissent centraliser la remédiation des vulnérabilités sur les systèmes d’exploitation Windows, macOS et Linux ainsi que sur plus de 300 applications tierces. Cibler rapidement les ID des vulnérabilités et expositions courantes (CVE) critiques est désormais possible sans consulter d’articles dans la base de connaissances, de même que déployer des correctifs sur des points d’extrémité et des actifs hébergés sur site ou dans le Cloud ou vérifier la remédiation, le tout depuis une seule et même console.

Visibilité globale quasi immédiate et déploiement de correctifs à distance grâce aux agents Cloud de Qualys.

Qualys PM peut être activée instantanément via le même agent Cloud de Qualys que celui utilisé pour évaluer les vulnérabilités et les configurations. Cet agent unique envoie en continu dans le Cloud des données sur les modifications critiques ainsi que de précieuses informations pour faciliter l’installation des patches sur les points d’extrémité distants et mobiles situés en dehors du réseau.

Une fois activée, l’appli Qualys PM collecte et télécharge en permanence vers la plateforme Qualys Cloud Platform des données de télémétrie concernant les logiciels installés, les vulnérabilités ouvertes et les correctifs manquants. La visibilité partagée sur les actifs et leur état permet aux équipes IT et Sécurité de collaborer au moyen d’une terminologie commune centrée sur les vulnérabilités et de disposer d’un ensemble de données homogènes pour analyser, hiérarchiser, déployer et vérifier les correctifs de manière plus efficace.

Le déploiement des patches peut être impacté par des fenêtres de remédiation ou des politiques de gestion des modifications. Qualys PM offre donc toute la souplesse nécessaire pour planifier le déploiement des correctifs, approuver l’intégration de nouveaux correctifs à des tâches de déploiement existantes pour une sécurité opérationnelle permanente et pour créer des tâches uniques pour les déploiements urgents en cas de vulnérabilités majeures. Les futures versions de Qualys PM fourniront un reporting et une visibilité unifiés de l’ensemble du processus de déploiement de patches, avec une séparation des devoirs pour certaines tâches dans le but de rationaliser les processus et de favoriser la collaboration.

Qualys Cloud Platform

L’offre Qualys Cloud Platform propose une vue unifiée de la sécurité et de la conformité des actifs, des points d’extrémité, des Clouds, des conteneurs et des applications Web sur et hors site, le tout sans les coûts ni la complexité inhérents à la gestion de plusieurs fournisseurs de services de sécurité. La plate-forme Qualys fournit actuellement 20 solutions de conformité et de sécurité à la pointe de la technologie, totalement intégrées, administrées de manière centralisée et qui se mettent à jour automatiquement. En fédérant et en analysant automatiquement à partir d’une ressource unifiée les données de sécurité et de conformité collectées sur les actifs IT, Qualys Cloud Platform fournit l’évolutivité, la visibilité et la précision nécessaires ainsi qu’un large éventail de ressources pour lutter contre les cyberattaques et intégrer la sécurité à la transformation numérique des entreprises.

- Disponibilité

La disponibilité générale de Qualys PM est prévue pour mars. Le support de base concernera les systèmes d’exploitation Windows et plus de 55 applications Windows et tierces. Le futur support prendra en charge les systèmes d’exploitation Mac et Linux ainsi que des workflows d’approbation étendus et une automatisation accrue.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants