Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pure Storage présente ObjectEngine

février 2019 par Marc Jacob

Pure Storage lance ObjectEngine™, la première plateforme de protection des données conçue pour le stockage flash et cloud, offrant des temps de restauration inégalés. Conçue pour permettre la centralisation des données des entreprises et reposant sur les technologies cloud natives de StorReduce, ObjectEngine unifie davantage les données grâce à des fonctions de sauvegarde et de reprise rapides et efficaces entre les architectures cloud et sur site. Le lancement de la plateforme ObjectEngine intervient seulement quelques mois après l’acquisition de StorReduce, une technologie de déduplication flash native facilitant la restauration et la sauvegarde à moindre coûts vers le cloud public.

Selon une étude du secteur, 57 % des entreprises envisagent de changer leur solution de protection des données dans les deux années à venir. Les solutions de protection des données existantes ont été conçues à une époque où les données étaient considérées comme un frein et non comme un actif stratégique à valeur ajoutée. Les solutions actuelles nécessitent plusieurs heures, voire des jours entiers, pour restaurer des données critiques alors que les utilisateurs attendent un accès en temps réel. Avec ObjectEngine, les entreprises peuvent enfin mettre en place une approche moderne de la protection des données, développée pour répondre aux défis actuels et permettant la restauration des données à la demande et l’utilisation des données dans le cloud.

Aujourd’hui, la majorité des solutions reposent sur un concept « disk-to-disk-to-tape » qui stocke les données récentes sur disques et les données historiques ou de sauvegarde sur bandes, ce qui les rend majoritairement inaccessibles. Les appliances de sauvegarde existantes, optimisées pour la sauvegarde des données, offrent des performances de restauration 10 fois moins rapides. Les données historiques représentant aujourd’hui la principale ressource monétaire des entreprises, elles doivent être facilement accessibles à tout moment.

Avec ObjectEngine, les entreprises modernisent leur stratégie de protection des données grâce à une approche « flash-to-flash-to-cloud » et répondent aux exigences de plus en plus strictes des accords de niveau (SLA) en matière de sauvegarde et de restauration des données, sans pour autant modifier leur charge de sauvegarde existante. La protection des données sous ObjectEngine fonctionne de la même façon que chez les principaux éditeurs de logiciels de sauvegarde, comme Veritas, Veeam et Commvault.

ObjectEngine permet aux clients de réaliser des économies grâce au cloud et de bénéficier d’un modèle de paiement à l’utilisation. En outre, les restaurations s’effectuent en quelques minutes seulement, contre plusieurs heures ou jours auparavant. ObjectEngine se décline en deux configurations :

ObjectEngine//A

Ultra-rapide. La plateforme offre des taux de sauvegarde de 25 To/h et de restauration de 15 To/h, grâce à son moteur de déduplication le plus avancé du marché.

Efficace. Elle réduit jusqu’à 97 % les coûts de stockage et de bande passante.

ObjectEngine//Cloud

Object Fabric. Grâce à sa couche de virtualisation du stockage d’objets dans le cloud, cette plateforme sécurisée prête à l’emploi offre une durabilité de 99,999999999 % dans le cloud.

Cloud native. Son interface S3 native garantit la disponibilité, l’intégration et la portabilité des données.

Espace de noms unique. Les données d’un cloud hybride sont gérées via un seul espace de noms répliqué en interne et une interface unique.

Évolutivité. La mise à l’échelle quasi linéaire offre des performances de plus de 100 pétaoctets et de plus de 100 téraoctets par heure dans le cloud.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants