Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Puppet dévoile Puppet Tasks™

octobre 2017 par Marc Jacob

Puppet annonce la disponibilité immédiate de Puppet Tasks™, une nouvelle offre constituée d’une solution open source sans agents et d’une série de fonctionnalités pour Puppet Enterprise destinées à faciliter l’automatisation logicielle et son extension au niveau des infrastructures informatiques.

Puppet Tasks complète l’approche de Puppet, centrée sur l’automatisation basée sur les modèles, en lui adjoignant la possibilité de simplifier l’exécution de ces types de tâches au niveau de l’infrastructure et des applicatifs. Depuis plus d’une décennie, Puppet est le pionnier de l’automatisation à partir de modèles, une démarche qui s’est imposée et est plébiscitée pour la gestion d’infrastructures distribuées à grande échelle. Mais parfois, le service informatique a besoin d’effectuer des tâches qui ne s’inscrivent pas parfaitement dans cette approche. Par exemple, il leur faut parfois simplifier l’exécution des modifications occasionnelles, comme le dépannage ou le déploiement de modifications de systèmes et d’appareils à un instant T, l’arrêt et le redémarrage de services dans un ordre particulier dans le cadre du déploiement d’une application, ou l’exécution séquentielle de certaines tâches. Reposant sur la plateforme Puppet, Puppet Tasks en étend les fonctionnalités pour agir sur les infrastructures et les applicatifs en fonction des besoins de chacun.

Il existe deux manières de mettre en œuvre Puppet Tasks : au travers de Puppet Bolt, logiciel d’exécution de tâches open source sans agents, ou au travers des fonctions de gestion de tâches dédiées intégrées dans Puppet Enterprise.

Puppet Bolt

Exécuteur de tâches open source, Puppet Bolt permet d’accomplir des tâches ad hoc impératives sur des infrastructures de petite taille en mode ligne de commande via SSH (Linux) et WinRM (Windows). C’est un outil simple, extensible et sans agents. Il automatise rapidement les tâches manuelles répétitives à effectuer sur les infrastructures et applications dans le cadre du dépannage des systèmes et des équipements, de l’ordonnancement d’exécution des opérations d’un scénario de déploiements applicatifs, ou de la modification rapide de systèmes individuels.

L’automatisation des tâches élémentaires s’effectue très rapidement sans avoir besoin d’installer des agents. Il suffit de se connecter à distance à un serveur ou à un périphérique via SSH ou WinRM. Des scripts écrits dans n’importe quel framework permettent de les exécuter sur toutes les plateformes prises en charge. Compatible avec Puppet Bolt et Puppet Enterprise Task Management, Puppet Tasks permet d’effectuer des essais d’automatisation avec Puppet Bolt avant de passer à la vitesse supérieure avec Puppet Enterprise lorsque les besoins d’automatisation s’étoffent. Puppet Bolt est téléchargeable sur https://puppet.com/products/puppet-bolt.

Puppet Enterprise Task Management

Pour les entreprises disposant d’une infrastructure de grande envergure fédérant une multitude d’équipes, Puppet Enterprise Task Management intègre une série de nouvelles fonctionnalités d’automatisation de tâches performantes. Disponible dans Puppet Enterprise 2017.3, Task Management associe les avantages de l’exécution de tâches ad hoc à la gouvernance, l’évolutivité, la flexibilité et à des workflows collaboratifs. Cette solution accélère la montée en charge de l’automatisation en facilitant l’accomplissement d’une tâche sur autant de systèmes que nécessaire.

Avec Task Management, les utilisateurs de Puppet Enterprise peuvent instantanément exécuter des tâches sur des dizaines de milliers de nœuds pour accélérer le déploiement de fonctions d’automatisation, mettre en place un contrôle des accès à base de rôles permettant de d’identifier les utilisateurs habilités à exécuter des tâches et savoir quelles tâches ont été effectuées. Cela permet également de visualiser les historiques des opérations réalisées sur chaque équipement connecté à des fins d’audit et de gestion de la conformité réglementaire, et d’orchestrer des tâches dans les outils de leur choix d’un simple clic sur un bouton de l’interface de Puppet Enterprise, via les API ou en ligne de commande. En outre, il est possible d’intégrer des modules de tâches prédéfinis disponibles sur Puppet Forge afin d’automatiser les tâches ad hoc les plus courantes pour gagner encore plus de temps.

Puppet Bolt et Puppet Enterprise Task Management sont actuellement disponibles pour l’ensemble des clients. Task Management fait partie intégrante de la nouvelle version de Puppet Enterprise estampillée 2017.3 et commercialisée à partir d’aujourd’hui. Celle-ci assure une meilleure compatibilité avec le japonais et améliore considérablement les fonctions d’inspection de packages en vue de mieux identifier les applications en cours d’exécution au sein des infrastructures à des fins de sécurité et de mise en conformité, et de protéger ces dernières en permanence.

Adjonction de tâches aux modules Google Cloud Platform

Puppet a récemment annoncé un partenariat en cours avec Google Cloud pour développer des modules d’automatisation de l’approvisionnement, de la configuration et de la gestion des services Google Cloud Platform (GCP). Puppet

Tasks est désormais intégré dans plusieurs modules Google Cloud, notamment :
• Module Google Compute : ce module permet de redémarrer des instances sans s’y connecter, de prendre des snapshots pour faciliter les sauvegardes et les restaurations d’applications, et de mettre rapidement des instances en ligne à des fins de développement.
• Module Google SQL : ce module permet de gérer les mots de passe des utilisateurs de bases de données et de cloner ces dernières.
• Module Google Container Engine : ce module permet de redimensionner des conteneurs.

Puppet et Google Cloud poursuivront leur collaboration afin d’étendre la prise en charge des services GCP et d’adjoindre d’autres tâches Puppet aux modules GCP.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants