Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Poclain Hydraulics optimise et homogénéise la gestion de son parc informatique

mai 2017 par Marc Jacob

« La puissance de l’agent Ivanti nous permet d’avoir une visibilité beaucoup plus détaillée, et en temps réel, de l’ensemble de notre parc matériel et logiciel » - Jean-Christophe LONGUET, IT Service Desk Manager, Poclain Hydraulics.

Le projet en bref

Profil

Conception, fabrication et commercialisation de transmissions hydrostatiques

Lieu
Verberie (Oise), France

Secteur
Construction automobile

Solutions
• Ivanti® Management Suite, powered by Landesk
• Ivanti Service Desk, powered by Landesk
• Ivanti Patch Manager, powered by Landesk
• Xtraction

Principaux bénéfices
• Visibilité approfondie et en temps réel sur l’ensemble du parc matériel et logiciel
• Sécurisation du déploiement d’applications, y compris non-Windows
• Optimisation et flexibilité des procédures de déploiement logiciel
• Autonomie des utilisateurs
• Amélioration de la réactivité et de l’efficacité de la fonction support grâce à une interface plus intuitive
• Simplification du reporting

Le projet en détail

Le contexte

Créée en 1926 par Georges Bataille, la société Poclain n’a cessé, au fil des décennies, de proposer des solutions avant-gardistes en matière de transport et de motorisation. Avec la mise au point des premières remorques équipées de pneumatiques en 1935, et la conception et la commercialisation du premier moteur hydraulique en 1958, Poclain a toujours fait de l’innovation le cœur de sa démarche et de sa croissance. Depuis sa création, la société a ainsi déposé plus de 350 brevets.

Créé en 1976, indépendant depuis 1985, Poclain Hydraulics est aujourd’hui un expert mondialement reconnu dans la conception, la fabrication et la commercialisation de transmissions hydrostatiques. Son activité se concentre autour de cinq gammes de produits majeurs - les moteurs, les pompes, les valves, les unités de commandes électroniques et les centrales hydrauliques - et s’adressent aux secteurs industriels (équipements de production, machines de recyclage, chariots élévateurs...), off-road (véhicules agricoles, engins de construction, de manutention, d’exploitation minière...) et plus récemment, on-road (bus urbains, camions de chantiers, véhicules utilitaires légers).

Depuis 2015, le groupe a repris son nom originel, POCLAIN et a grandement diversifié ses activités : l’automobile tient une place importante avec la création de deux divisions (Poclain Véhicules & Poclain Powertrain), et plus récemment, la création de Poclain Technicast après le rachat de la fonderie Grandry Technologies. Son implantation sur les 3 continents permet au groupe Poclain d’être au plus près des besoins et des exigences de ses clients partout dans le monde, via notamment une maîtrise optimale des outils et méthodes de travail de ses 2 100 collaborateurs.

Le défi

Poclain compte aujourd’hui 20 filiales, 150 distributeurs et 11 usines de production. Ce qui représente plus 1 600 postes informatiques, gérés pour l’essentiel par la DSI du Groupe, et quelques équipes IT locales.

La société utilisait, depuis plusieurs années, une solution de gestion de déploiement et d’inventaire de son parc informatique. Ses licences arrivant à échéance en 2012, la DSI a décidé d’étudier les autres solutions du marché, en se penchant notamment sur les éditeurs susceptibles de fournir un logiciel de ticketing.

La démarche s’inscrivait par ailleurs dans un projet plus global d’homogénéisation des pratiques : « Chaque site avait sa propre organisation, sur la base d’une configuration minimum requise au niveau des systèmes d’exploitation, explique Jean-Christophe Longuet, IT Service Desk Manager chez Poclain Hydraulics. L’un des objectifs était alors d’aller vers une politique de groupe, pour l’ensemble de sites, afin de simplifier à terme la gestion des postes informatiques ».

La solution

La DSI avait initialement retenu trois éditeurs, avant de finalement porter son choix sur les solutions Ivanti® Management Suite pour la gestion d’inventaire, de déploiement et la prise en main à distance des postes de travail, ainsi que Ivanti® Service Desk pour la partie ticketing.

Au-delà d’un rapport qualité/prix supérieur aux outils concurrents, les solutions Ivanti® ont séduit par leur simplicité d’utilisation, le caractère intuitif de leur interface et la puissance de leur agent. « À partir de cet agent, nous avions la possibilité d’opérer un très grand nombre de requêtes, de creuser en profondeur et dans le détail de chaque machine, et de pousser plus loin le degré de customisation » précise Jean-Christophe Longuet.

D’autre part, la solution Patch Manager de Ivanti a constitué une vraie force, dans la mesure où elle permettait de sécuriser le déploiement d’applications non-Windows (Citrix, IBM...) ainsi que leurs correctifs.

Déployé en décembre 2013, Ivanti gère aujourd’hui l’ensemble des 1 600 postes informatiques du Groupe, à la fois desktops et laptops.

Les résultats

Si le déploiement des solutions Ivanti a été transparent pour les utilisateurs finaux, les bénéfices côté DSI ont été significatifs. Grâce à un inventaire beaucoup plus pointu des postes de travail et à la performance de l’outil de ticketing, les équipes support ont d’abord gagné en réactivité et en efficacité. Mais c’est aussi en matière de déploiement qu’Ivanti a montré toute sa puissance et sa flexibilité. Aujourd’hui, la DSI met à disposition des applications packagées sur le portail Ivanti, auxquelles les utilisateurs ont accès et qu’ils peuvent installer, en un clic, au moment qu’ils jugent le plus opportun.

« Dès qu’une mise à jour est disponible sur le portail Ivanti, les utilisateurs reçoivent une alerte et sont autonomes dans son installation, explique Jean-Christophe Longuet. Ils peuvent ainsi choisir le moment où cela gêne le moins leur activité, sans risquer de perdre leurs données ». En juillet 2016, la migration de la totalité des postes sous Internet Explorer 11 s’est effectuée en moins de deux semaines. En janvier 2017, une semaine a suffi pour installer un nouveau logiciel de CAO sur près de 70 % des postes, et une nouvelle version de Java sur plus de la moitié d’entre eux.

Depuis juin 2016, Poclain utilise également l’outil de Business Intelligence d’Ivanti, powered by Xtraction, qui permet d’avoir une vision, en temps réel et sur un seul écran, de l’ensemble des tickets et autres incidents, classés par priorités, pour l’ensemble du parc. « Cela permet d’avoir des rapports automatisés, accessibles en un clic, précise Jean-Christophe Longuet. Ce qui constitue un avantage indéniable en matière de reporting et d’accompagnement ».

Si la DSI prépare le déploiement d’Ivanti sur le parc mobile du groupe, soit environ 165 terminaux Android, elle privilégie pour l’instant sa propre montée en compétence sur l’outil, afin notamment de renforcer sa politique d’homogénéisation en interne.

« L’outil nous a donné pleine satisfaction jusqu’à aujourd’hui, et nous savons qu’il nous reste encore beaucoup de fonctionnalités à exploiter pour en tirer pleinement profit. C’est dans ce sens que nous voulons travailler aujourd’hui, afin de gagner en maturité, et de pouvoir à terme, envisager de nouvelles solutions sereinement », conclut Jean-Christophe Longuet.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants