Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Ping Identity : En 2014, les vols de mots de passe représentent dans le monde une perte moyenne de 3 millions d’euros, par entreprise

janvier 2015 par Ping Identity

Ping Identity a réalisé une infographie faisant le bilan 2014 du coût par entreprise des vols de mots de passe à l’échelle mondiale. Elle explique également pourquoi il est si facile pour les hackers de dérober les mots de passe, et quelles solutions existent.

Le problème majeur que soulève Ping Identity, c’est l’attitude des entreprises et des particuliers en matière de protection des mots de passe. Les outils sont souvent mal adaptés et l’employé - qui est avant tout humain - commet des erreurs en matière de protection de ses mots de passe par manque de bonnes pratiques. Par exemple :

- Les entreprises qui utilisent des générateurs automatiques de mots de passe ne savent pas que ces systèmes sont vulnérables à plus de 90%.

- Pour se rappeler de ses innombrables mots de passe, l’employé a des astuces, mais qui laissent à désirer en matière de sécurité : Post-It, cahier, collé sous le clavier… tout est bon pour ne pas oublier son mot de passe.

Résultats :

- Août 2014, Russie : 420 000 sites web infiltrés par des hackers, 1,2 milliard d’identifiants et de mots de passe ont été volés. 40% de la population Web a été touchée.

- En 2013, près de 54% des fuites de données provenaient des différents services au sein des entreprises.

- En 2014, les vols de mots de passe représentent une perte moyenne de 3 millions d’euros, par entreprise, à l’échelle mondiale.

Luc Caprini, Directeur Europe du Sud de Ping Identity est disponible pour des interviews sur place.

« Désormais, les mots de passe ne sont plus suffisants pour protéger nos données critiques qu’on soit une entreprise ou un particulier. Il existe des solutions comme le Single Sign-On pour palier à la défaillance de l’humain : un couple unique identifiant/mot de passe à retenir pour accéder en toute sécurité à des milliers d’applications. Mais la vraie tendance de demain sera de vivre dans un monde sans mot de passe grâce à l’authentification multi-facteurs. Demain, n’importe quel objet connecté pourra devenir votre « mot de passe ». Par exemple, vous recevrez un message sur votre Smart Watch vous demandant d’autoriser la connexion à telle ou telle application. La révolution est en marche et ne cesse de s’accélérer. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants