Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Philippe Saadé, Inendi by ESI : Donnez à vos équipes sécurité des outils qui valorisent leur intelligence et leur persévérance

juin 2016 par Marc Jacob

ESI Group est présent à Infosecurity Europe sur le Pavillon Creative France. Cette présence confirme la volonté de cet éditeur d’expansion à l’international d’autant que sa solution Inendi Inspector s’interface à la plupart des solutions de SIEM afin de détecter, d’analyser et de corréler les indices contenus dans les logs dénotant une activité anormale. Pour Philippe Saadé, si les solutions automatisées envahissent de plus en plus l’IT, rien ne pourra remplacer l’intervention humaine. Pour lui, il est important de donner aux équipes sécurité des outils qui valorisent leur intelligence et leur persévérance.

Henri Pais et Philippe Saadé

GS Mag : Vous êtes présents sur Infosecurity sur le stand Créative France, pourquoi cette présence ?

Philippe Saadé : ESI Group souhaite confirmer son engagement auprès de ses clients et du marché de la Cybersécurité dans la résolution des problèmes de sécurité les plus pointus. La dimension européenne et internationale d’ESI Group rend naturelle notre présence sur ce salon. Notre motivation sur le fond, est de démontrer l’utilité de notre produit en complément des SIEM en particulier pour les SOC. En parallèle de la montée du machine learning et de l’automatisation de type intelligence artificielle, l’investigation humaine des données de sécurité reste incontournable.

GS Mag : Que présentez-vous cette année ?

Philippe Saadé : Nous présentons la toute nouvelle version d’Inendi Inspector qui a multiplié ses capacités de traitement par quatre et s’ouvre aux questions de cybersécurité industrielle. Sur ce dernier domaine, la détection des phénomènes inconnus ou mal répertoriés est fondamentale et nos outils d’investigations font vraiment la différence. Dans l’IT classique les SIEM ne sont pas toujours à l’aise avec la grande diversité des logs et là encore nous aidons les équipes SOC à trouver les informations sensibles.

GS Mag : quelle est votre perception du marché britannique de la sécurité ?

Philippe Saadé : J’apprécie l’approche très pragmatique des britanniques qui jugent un produit sur son efficacité. Nous avons naturellement l’objectif d’entrer en contact avec le marché britannique. Notre culture d’éditeur nous amène à rechercher des intégrateurs. Nous sommes donc présents pour trouver des partenaires.

GS Mag : quel est votre message à nos lecteurs ?

Philippe Saadé : Donnez à vos équipes sécurité des outils qui valorisent leur intelligence et leur persévérance. Je suis convaincu que l’enjeu de la cybersécurité de demain passera plus par les hommes que par le machine Learning.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants