Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Panda Security aide la Police espagnole à démanteler un réseau de cybercriminels qui a infecté plus de 13 millions d’ordinateurs à travers le monde avec le Mariposa botnet

mars 2010 par Panda Security

La Garde civile espagnole a arrêté trois hommes soupçonnés d’appartenir au réseau Mariposa, "papillon" en espagnol. Mariposa a infecté des ordinateurs dans plus de 190 pays et la moitié des 1.000 plus grandes sociétés au monde ont été affectées selon Panda Security qui a aidé la police espagnole dans son enquête et Defence Intelligence, au Canada.

Le virus était programmé pour collecter des données confidentielles dans les ordinateurs infectés et de les envoyer à un "centre de commandement et de contrôle", où elles étaient stockées par les pirates.

"Foncièrement, ils cherchaient tout ce qui pouvait leur rapporter de l’argent", a déclaré Chris Davis, président-directeur général de Defence Intelligence, qui a découvert le virus l’an dernier.

"C’était tellement grave que nous nous sommes dits : ’nous devons mettre fin à cela, nous devons couper la tête du réseau", a-t-il ajouté.

Pour le moment, en France, 57 185 PC ont été infectés. L’nequête se poursuit pour déterminer exactement le nombre de personnes touchées par ce botnet.

On estime les pertes financières de plusieurs millions de dollars.

Retrouvez les photos et la vidéo de l’arrestation :

http://www.flickr.com/photos/panda_...

http://www.flickr.com/photos/panda_...

http://www.flickr.com/photos/panda_...

Video : Luis Corrons Directeur du PandaLab donne des détails sur ce botnet : http://www.youtube.com/watch?v=20Z8...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants