Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Panda Security : Palmarès des virus pour le premier semestre 2008

juillet 2008 par Panda Security

Un grand nombre de nouveaux codes malicieux sont apparus au cours des six premiers mois de l’année. À nouveau, Panda Security publie une liste des codes malicieux qui, sans forcément avoir causé de graves épidémies, ont marqué ce premier semestre d’une façon significative.

Les plus sournois : MalwareProtector2008 et AdvancedXpFixer. Ces deux codes malicieux font apparaître des cafards sur le bureau des victimes. Leur objectif est de faire croire aux utilisateurs que leur ordinateur est infecté pour leur faire acheter la solution de sécurité proposée par ces adwares.

Le plus propre : Tixcet.A. Ce ver adore nettoyer les disques durs. Pas sûr par contre que les utilisateurs apprécient ce "service" lorsqu’ils découvrent que tous leurs fichiers ont été supprimés.

Le kidnappeur : PGPCoder.E. Ce malware est un "ransomware" : il prend en otage l’ordinateur de l’utilisateur et demande une rançon. Concrètement, il utilise un algorithme pour crypter toutes les informations du PC et demande ensuite une certaine somme d’argent en échange de la clé permettant le décryptage des données.

Les plus romantiques : Nuwar.OL, Nuwar.QI et Valentin.E. C’est bien connu, l’amour fait souffrir, surtout dans le cas des vers Valentin.E et Nuwar (aussi appelés vers "Storm" ou "tempête" en anglais). Ces menaces exploitent des thèmes romantiques pour tromper les utilisateurs et infecter les ordinateurs.

Le plus informatif : Romeo.C. Parfois, les pirates intègrent dans leurs codes malicieux des fonctions inattendues. Ce malware affiche les dernières informations en même temps qu’il effectue des actions malveillantes sur le poste. Certaines des victimes ont peut-être été impressionnées par ce nouveau programme qui les tient informées de l’actualité au jour le jour.

Les plus traitres : Manclick.A, Manclick.B et Manclick.C. Ces codes malicieux se font passer pour d’autres programmes afin de faire croire à leurs victimes qu’ils installent des logiciels légitimes et non pas des malwares. Mais ils redirigent également les utilisateurs vers des sites contrefaits de banques en ligne afin de récupérer leurs identifiants et leur dérober de l’argent.

Le plus trompeur : FakeDeath.A. Ce ver annonce la mort de Fidel Castro pour tromper les utilisateurs et infecter les ordinateurs. Ne croyez pas tout ce que vous lisez !

Le plus religieux : RenameLoi.A. Une fois exécuté, ce ver produit des sons désagréables et affiche un message sur l’Antéchrist et le Jugement dernier.

Le plus cool : MSNWorm.EI. Lorsque les utilisateurs exécutent le fichier contenant ce code malicieux, le ver affiche la photo d’un sympathique cochon maquillé et portant lunettes & colliers.

Le plus bruyant : BeepBeep.A. Ce code malicieux aime attirer l’attention et à chaque fois que les utilisateurs accèdent au dossier Windows ou System, il émet une série de "bip" ennuyant.

Bien que les malwares décrits ici puissent sembler curieux ou amusants, il est préférable de les observer de loin sans avoir à en supporter les conséquences désagréables. C’est pourquoi Panda Security recommande aux utilisateurs de s’assurer qu’ils disposent d’une solution antivirus fiable et à jour.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants