Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

PS Performance fait confiance à Cards Off pour sécuriser ses transactions sur le Web

novembre 2008 par Marc Jacob

Cards Off, entreprise de paiement, annonce la signature d’un contrat avec le site marchand PS Performance,spécialiste de la vente en ligne d’accessoires motos et motards.

Le site de commerce électronique, www.PSPerformance.com est créé en 2002 par des motards passionnés pour des motards passionnés. Avec un chiffre d’affaire de 15.000.000€, PS Performance compte plus de 290 000 clients répartis en majorité en France, Dom-Tom, Belgique, Grèce, et aux Etats-Unis. Une équipe de 15 personnes gère toute l’activité de PS Performance, du web master au préparateur de colis. PS Performance a enregistré une croissance de 300 % de 2006 à 2008 et compte en moyenne 400 à 500 commandes par jour et plus de 2.500.000 visiteurs par mois.

Les métiers de PS Performance incluent les services logistiques internationaux (gestion des stocks, préparation de commandes, etc), la gestion de la distribution, et le conseil et l’assistance technique. L’activité de PS Performance est basée en Belgique. Son catalogue produit est plusieurs fois mis à jour dans la journée et rassemble plus de 8.000.000 de références venant de 40 marques différentes.

80% des paiements se font par carte bancaire sur le site de PS Performance. Ce mode de paiement facile à utiliser séduit les consommateurs mais n’est pas sans risque. La première fraude rencontrée par PS Performance fut la fraude aux cartes bancaires volées. Avec le système des paiements différés, le vendeur peut mettre 80 à 100 jours pour s’en apercevoir. Ensuite les fraudes internationales sont apparues. Par exemple, un consommateur commande d’un pays pour être livré dans un autre. Et enfin, il est également nécessaire d’être attentif pour que la livraison s’effectue bien.

« Depuis 2007, nous avons trois profilers à plein temps, qui vérifient commande par commande chaque adresse de facturation, de livraison, d’adresse IP et s’assurent de la cohérence de chacune des données reçues », explique Saïd El Dana, Président et Directeur Général de PS Performance. « C’est une solution coûteuse et très fastidieuse, qui repose sur la vigilance constante de nos équipes. Nous arrivons à bloquer 90% des tentatives de fraude mais nous ne pouvons envisager de continuer à croître avec un tel risque de fraude toujours en augmentation. Nous cherchions une solution simple et extrêmement efficace qui nous permette de continuer à développer sereinement notre activité. »

« Nous avons compris que la croissance du commerce électronique est mis à l’épreuve à chaque étape de la transaction où le risque de fraude est permanent », déclare Philippe Mendil, Président et Directeur Général de Cards Off. « L’enjeu, c’est d’être capable de rassurer tous les acteurs du marché, du consommateur au site marchand en passant par la banque et le livreur. Nous sommes heureux de pouvoir offrir une solution qui permette non seulement de totalement sécuriser le paiement mais aussi de réduire le temps de transaction qui représente généralement 38% du temps passé sur le site marchand, et génère un taux important de drop out ».


A propos de la solution Cards Off

Les solutions mises au point par Cards Off ont été conçues en pensant autant aux entreprises qu’aux particuliers qui veulent exploiter pleinement le potentiel du e-commerce en France et au niveau international, tout en minimisant les risques inhérents à la volatilité croissante des moyens de paiements. Uniques, et simples à la fois, les solutions Cards Off assurent et sécurisent totalement l’achat sur internet sans transmission d’informations confidentielles du client type son adresse, ses coordonnées ou de son numéro de carte bancaire. Elles permettent d’abaisser massivement les taux de fraudes, d’offrir un service "premium" aux acheteurs exigeants, de sécuriser la croissance des ventes du commerce à l’international des entreprises, tout en abaissant significativement les coûts d’encaissement d’argent ainsi que les impayés.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants