Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Ofer Shaked, SCADAfence : Nous souhaitons devenir le nouveau Check Point !

août 2015 par Marc Jacob

SCADAfence est une société de cybersécurité israélienne créée à Beer-Sheva (Israël) il y a quelques mois par Ofer Shaked et Yoni Shohet dont la spécialité est la protection des systèmes industriels. Rencontré lors de notre voyage d’étude en Israël, Ofer Shaked un des deux associés de l’entreprise souhaite devenir le nouveau Check Point.

L’histoire de la sécurité pour Ofer Shaked commence à l’âge de 8 ans où déjà il s’intéressé à l’informatique en voyant son grand frère créer sa propre entreprise et la revendre à une grande entreprise américaine. Il explique qu’à 13 ans il a commencé à faire du White Hacking. A 15 ans, il travaillait pour une entreprise de sécurité, puis a 18 il est rentré au service de renseignement de l’armée israélienne et y est resté 5 ans. Puis il a été recruté par Mellanox Technologires. C’est quelques année plus tard qu’il a fondé SCADAFence. Dès sa création, la société a été repérée par Jérusalem Venture Partners (JVP) un fond d’investissement spécialisé dans la Cybersecurité qui se trouve dans le même bâtiment à Beer-Sheva. Aujourd’hui, la société est forte de 7 personnes et compte êrte une quinzaine d’ici la fin de l’année.

Ofer Shaked explique que depuis quelques années, on constate qu’il y a de plus en plus d’attaques sur les réseaux SCADA comme par exemple celle de Black Energy. Aujourd’hui, il est impossible de déconnecter ces systèmes du réseau, il est donc nécessaire de les protéger contre le piratage informatique.

C’est partant de ce constat que les fondateurs ont eu l’idée de créer une solution pour permettre de protéger ces réseaux. En premier lieu, ce produit scanne tout le réseau afin de comprendre comme le SI industriel fonctionne, qui est connecté à quoi...

Ofer Shaked précise que sa solution est non intrusive. Pour l’implémenter il n’est pas utile de déconnecter les équipements industriels. Elle s’installe en quelques minutes quelques soit la taille du système. Une console unifiée a été développée afin de visualiser l’ensemble du réseau. Un système d’alerte offre la possibilité d’envoyer sur différents Devices des informations y compris sur des Smartphones.

Afin de repérer les attaques, la solution utilise des patterns d’attaques. Ainsi, cette solution contient différents scripts d’attaques habituellement utilisés par les pirates. Par exemple, toute attaque débute généralement par le scan du réseau donc ce genre d’action est recherchée par la solution de SCADAFence.

« Nous sommes actuellement en cours d’élaboration finale de notre solution et nous seront prêts à le vendre dans quelques mois. la solution sera proposée de soft, par la suite des appliances seront proposés » explique Ofer Shaked.

Selon lui, sa solution donne donc de la visibilité, une détection des attaques, mais aussi propose une analyse forensic sur le long terme en conservant les logs sur une période de temps importante pouvant aller jusqu’à 10 ans. Elle est aussi en phase avec les régulations du domaine industriel.

Il vise le secteur de l’énergie, du pétrole et du gaz et toutes les industries critiques. Il précise qu’il travaille avec environ 6 a 7 clients potentiels afin de bien comprendre leurs besoins et de pouvoir mettre sur le marché un produit opérationnel.

Pour lui, il n’est pas question de vendre par la suite sa société. « Nous voulons construire un nouveau Check Point, nous allons ouvrir des sites à Tel Aviv, mais aussi en Californie. »


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants