Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Network Instruments : Plus de 70 % des administrateurs réseau consacrent 25 j/an à identifier la cause des problèmes de performances

avril 2008 par Network Instruments

Network Instruments publie pour la deuxième fois son étude annuelle « State of the Network » effectuée auprès d’environ 600 Directeurs des Systèmes d’Informations (DSI), ingénieurs réseau et responsables informatiques au Royaume-Uni, en Europe, en Amérique et en Asie.

Malgré la disponibilité de nombreux nouveaux outils de supervision et d’optimisation des performances applicatives, cette étude confirme que l’identification de la source de problèmes constitue le principal souci des professionnels des réseaux. 75% des personnes interrogées citent en effet ce problème en tête de leurs priorités, soit une hausse de 25% par rapport à 2007.

Les problèmes de performances sont également en augmentation, plus de deux-tiers des personnes sondées consacrent au moins 25 jours par an à en déterminer l’origine.

L’étude 2008 indique que les professionnels des réseaux sont confrontés aux défis suivants :

- Le manque persistant d’informations de dépannage : principal souci pour 31% des personnes interrogées ;

- Assurer le déploiement des applications : principal souci pour 25% des personnes interrogées ;

- Les migraines liées aux performances des applications : Pour un tiers des personnes questionnées, la consommation de bande passante constitue un problème majeur, le temps de latence des applications et les problèmes de retard arrivent en seconde position ;

- Les problèmes liés à l’étude des erreurs intermittentes : 32% des personnes consultées estiment que leur entreprise doit améliorer sa capacité à éliminer les erreurs de performances sporadiques ;

- Les problèmes de sécurité et de conformité demeurent un casse-tête pour les trois-quarts d’entre eux.

« Au cours des deux dernières années, tandis que les équipes informatiques achetaient de nouveaux outils pour optimiser les applications et le trafic, le temps consacré à la résolution des problèmes de performances a augmenté », déclare Ian Cummins, Vice-Président de Network Instruments pour la région EMEA. « Il est évident que l’utilisation de nouveaux outils ou l’augmentation de la bande passante ne permet pas de résoudre les problèmes de performance. Ces problèmes vont continuer à s’aggraver à mesure que les entreprises mettront en œuvre de nouvelles technologies et applications dans leurs réseaux. Sans aucune visibilité dans ces applications, les performances vont continuer à souffrir ».

Dépannage réseau La résolution des problèmes applicatifs est l’activité la plus gourmande en temps pour les professionnels de réseau. En effet, 30 % d’entre eux consacrent chaque année entre 26 et 50 jours à la réplication de problèmes réseau, tandis que 41% consacrent jusqu’à 25 jours à tenter de répliquer des problèmes réseau.

Les professionnels passent une grande partie de leur temps à isoler l’origine des problèmes. Selon l’étude, la plupart des équipes informatiques consacrent de 26 à 50 jours par an à tenter d’isoler la source des problèmes de performances entre le réseau et les applications. 41% passent plus de 50 jours par an à déterminer la source des problèmes de performances.

.


À propos de l’étude State of the Network

L’étude State of the Network a été menée par Network Instruments pour évaluer les attitudes et les soucis des professionnels des réseaux, pour calculer le temps moyen consacré par une équipe informatique à la résolution de problèmes réseaux et pour déterminer le taux d’adoption des nouvelles technologies et topologies. Ces résultats s’appuient sur des études menées auprès de 592 DSI, ingénieurs réseau et responsables informatiques en Amérique du Nord, en Asie, en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. Les réponses ont été recueillies entre le 21 janvier et le 25 février 2008 dans le cadre de séminaires de technologie consacrés aux réseaux, d’entretiens et d’études en ligne.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants