Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Netskope améliore sa solution Netskope Active Platform

novembre 2017 par Marc Jacob

Netskope, annonce l’arrivée de nouvelles fonctionnalités avancées d’analyse et de visualisation au sein de sa solution Netskope Active Platform. Cette intégration a fait l’objet d’un processus très complet constitué de visites sur sites et d’interview approfondies avec des clients de Netskope, afin cerner au mieux les défis auxquels sont confrontées leurs équipes de sécurité.

Ces nouvelles fonctionnalités d’analyse et de visualisation reposent sur des moteurs d’analyse Big Data, ce qui permet d’agréger les données et de les étudier en temps réel. Une prouesse inédite sur le marché de la sécurité Cloud car ces moteurs permettent à Netskope d’analyser et de visualiser en temps réel les données provenant des milliards transactions effectuées dans le cloud par des millions d’utilisateurs (sur site ou à distance) et par des dizaines de milliers d’applications cloud utilisées (avec ou sans l’assentiment de l’entreprise). Grâce au tableau de bord personnalisé, les administrateurs disposent des outils nécessaires pour lancer en temps réel des requêtes précises qui commanderont le regroupement de données et des transactions contextualisées, avant de les filtrer et de les exploiter. Ces données peuvent couvrir la totalité des activités de l’entreprise réalisées dans le cloud, à une échelle et avec une granularité sans égal sur le marché.

Une étude réalisée par les analystes d’Enterprise Strategy Group a révélé que les personnes en charge de la cybersécurité ne disposent pas des compétences suffisantes (39% des personnes interrogées) pour mener à bien leur mission. Elles sont incapables d’exploiter de façon optimale leurs technologies de sécurité. A l’heure où les entreprises s’attèlent à ce problème de sécurisation, les collaborateurs insuffisamment formés en cybersécurité ont besoin de s’appuyer sur des produits capables de les aider à surveiller leur environnement cloud. Les fonctionnalités avancées d’analyse et de gestion des incidents de la solution Netskope Active Platform répondent parfaitement à cette problématique : elles améliorent nettement la productivité des salariés grâce à leurs insights qui aident les administrateurs responsables de la sécurité à prendre très vite une décision, pour ensuite automatiser les workflows et les mesures correctrices.

Les nouvelles fonctionnalités permettent aux utilisateurs de personnaliser leur tableau de bord en définissant le degré de granularité dont ils ont besoin. Elles donnent accès en un clic aux workflows appropriés pour pouvoir lancer des actions instantanément depuis le tableau de bord. Un nouvel outil guide les utilisateurs tout au long des différentes étapes conduisant à l’élaboration de politiques plus efficaces en moins de temps. Dès que la plate-forme repère en temps réel les infractions à la politique en place, une nouvelle page dédiée à l’incident relate l’historique, le degré de gravité et d’autres précisions, le tout étant consigné dans un emplacement central. Grâce à cela, les administrateurs informatiques identifient les comportements à risque et comprennent mieux le niveau d’importance des incidents en un coup d’œil.

D’un seul clic, les utilisateurs peuvent consulter des informations très poussées relatives aux incidents qui découlent des violations des principes préventifs visant à éviter la perte de données (DLP). Ils ont aussi le détail, en cliquant sur un bouton, des mises en danger et des politiques associées aux incidents concernés. Les administrateurs ont la possibilité d’étudier les incidents de toute nature : perte de données (DLP), anomalies, identifiants corrompus et programmes malveillants. Ils peuvent appliquer des filtres spécifiques pour affiner leur étude en fonction de l’identité de l’utilisateur, du service de cloud, de l’activité, du partage éventuel du fichier concerné (et par quel biais il l’a été), ou encore du lieu.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants