Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NetIQ lance une nouvelle gamme de produits PlateSpin

mai 2014 par Emmanuelle Lamandé

NetIQ® annonce le lancement d’une nouvelle génération de produits PlateSpin® pour la gestion des environnements système et la reprise d’activité, dont PlateSpin® Forge 4, PlateSpin® Protect 11 et PlateSpin® Migrate 11. Ces dernières versions permettent d’optimiser la reprise d’activité, la consolidation des serveurs et les capacités de migration des charges de travail de serveurs physiques et virtualisés.

Conjuguée à PlateSpin® Recon 4, dernière version de l’outil de planification et d’analyse de NetIQ, la gamme PlateSpin permet aux DSI d’établir et de gérer des accords de services (SLA) précis pour la reprise d’activité, de protéger les serveurs physiques dans un environnement de plus en plus virtualisé et d’accélérer les transferts tout en réduisant les interruptions pendant la migration de serveurs.

Ces nouvelles versions offrent les fonctionnalités suivantes :

- Réplication de serveurs physiques : PlateSpin® Protect 11 protège les serveurs physiques et virtuels avec une solution unique de reprise d’activité, dans sa propre infrastructure ou en étendant les fonctionnalités de VMware Site Recovery Manager (SRM) aux serveurs physiques. L’utilisateur peut ainsi répliquer des serveurs physiques avec des machines virtuelles dans un environnement SRM existant.

- Prise en charge des dernières versions : PlateSpin® Forge 4 prend en charge les versions les plus récentes des OS et hyperviseurs de Microsoft, VMware et autres, offrant une appliance matérielle de reprise d’activité tout-en-un qui protège les serveurs physiques et virtuels.

- Migration universelle : PlateSpin® Migrate 11 étend les protocoles exclusifs de NetIQ pour le transfert par bloc ultra-rapide et la technologie Server Sync aux versions les plus récentes des hyperviseurs de Microsoft, VMware et autres, et aux derniers serveurs physiques UEFI/GPT avec de gros disques système (2 To et plus). La solution offre une véritable migration universelle plutôt qu’une simple conversion physique à virtuel mono-plateforme.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants