Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NTT Security dévoile le rapport mensuel sur les menaces du GTIC (Global Threat Intelligence Center)

octobre 2018 par NTT SECURITY

Dans cette édition du rapport, les experts de NTT Security se penchent sur Ursnif, variante du malware Gozi actif depuis 2014. Il est considéré comme le cheval de Troie le plus le plus actif dans le secteur bancaire, particulièrement en Australie et au Japon. Les Etats-Unis ne sont pas en reste dernièrement, ce malware ayant ciblé autant les particuliers que les petites entreprises.

En Septembre, et de façon plus générale, les chercheurs du GTIC ont analysé les cyberattaques dans lesquelles les cyperpirates ciblent des vulnérabilités spécifiques. Ils ont notamment découvert que les personnes malveillantes se concentrent particulièrement sur les vulnérabilités au sein des caméras Axis IP, considéré comme le second mondial sur son marché en termes de ventes et de revenus.

Enfin, l’un des autres points marquants de ce rapport est Lazarus, le groupe nord-coréen actif depuis plusieurs années et ayant commencé à cibler les banques et autres organismes financiers aux quatre coins du monde. Récemment, ils se sont tournés vers les échanges de cryptomonnaies, notamment par le biais de la campagne AppleJeus ciblant la région APAC et consistant en la création d’un logiciel d’échange de cryptomonnaies contenant un cheval de Troie nommé FALLCHILL.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants