Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Morpho et Visa développent des solutions biométriques pour sécuriser le paiement

février 2016 par Marc Jacob

Morpho (Safran) annonce le lancement d’une collaboration avec Visa portant sur le développement de nouveaux moyens de sécurisation des paiements, tels que la reconnaissance biométrique. Ces technologies seront intégrées aux moyens de paiement existants (cartes bancaires, téléphones mobiles, distributeurs automatiques de billets, terminaux de point de vente), dans le but de renforcer la sécurité des transactions tout en simplifiant le quotidien des utilisateurs.

Avec le développement des services mobiles de banque et de paiement, ce marché nécessite plus que jamais des solutions hautement sécurisées telles que la biométrie, la « tokénisation » (« jeton » de paiement à usage unique) ou encore la signature électronique pour lutter contre la fraude et le vol d’identité. La collaboration de Morpho et Visa a pour objectif de répondre aux attentes de ce marché en forte croissance.

Morpho met au point plusieurs nouvelles solutions de sécurisation des transactions, qui sont présentées par les deux entreprises au Mobile World Congress, jusqu’au 25 février à Barcelone (Stand Visa 6D40, Hall 6). Elles sont également exposées au siège de Visa, à San Francisco. La technologie MorphoWave™ est l’un des produits phares retenus pour illustrer l’avenir des paiements de proximité. Il s’agit de la première solution biométrique au monde sans contact, à capturer et identifier quatre empreintes digitales d’un simple mouvement de la main et ce, en moins d’une seconde.

Selon l’étude du cabinet TrendForce, le chiffre d’affaires total du marché mondial des paiements mobiles devrait atteindre 620 milliards de dollars d’ici la fin 2016, soit une augmentation de 37,8 % par rapport à l’année précédente1. Quant à l’utilisation de la biométrie dans le secteur bancaire, elle ne cesse de progresser. D’après une étude du cabinet Goode Intelligence, d’ici 2017, un milliard d’utilisateurs devraient accéder aux services bancaires à partir de systèmes biométriques.2




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants