Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Mise à jour : 4 mois de plus pour assister les victimes du cheval de Troie « DNSChanger »

mars 2012 par LEXSI

Un grand nombre de machines restent encore infectées par le cheval de Troie DNSChanger à ce jour. Le FBI a ainsi demandé à la justice américaine une prolongation au delà du 8 mars 2012 de l’autorisation reçue pour faire face à la menace posée par ce code malicieux.

La cour de justice de New York a répondu positivement le 5 mars à cette demande en prolongeant de 4 mois cette autorisation, repoussant de facto la date butoir initiale au 9 juillet 2012.

L’ISC (www.isc.org) va donc continuer d’opérer pour le compte du FBI des serveurs DNS « sains » de remplacement et ainsi permettre à un maximum de détenteurs de machines encore infectées de continuer à surfer sur Internet normalement. Ce délai supplémentaire sera mis à profit pour alerter un maximum d’individus et organisations dont les ordinateurs demeurent compromis.

Nous recommandons ainsi aux individus ayant une machine disposant d’un système d’exploitation Microsoft (de type Windows XP ou 7) ou Apple (Mac OS X), de se connecter au site http://DNS-OK.FR. Ce site, mis en place par le CERT-LEXSI, la division de lutte contre la cybercriminalité du Groupe LEXSI, permet de vérifier immédiatement si son ordinateur est infecté par le cheval de Troie DNSChanger. Le cas échéant un guide pas-à-pas explique comment désinfecter l’ordinateur et prodigue des conseils pour le protéger à l’avenir.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants