Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Mickaël Réault, Sindup : Nous aidons les entreprises à détecter les signaux faibles

novembre 2018 par Marc Jacob

Sindup est une plateforme de veille stratégique déployée dans plus de 50 universités et au sein de 300 entreprises en France et à l’international. La mission de Sindup est d’aider les entreprises à détecter les signaux faibles et les événements importants, qu’il s’agisse de risques ou d’opportunités. Mickaël Réault PDG de Sindup présente sa stratégie.

GSM : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Mickaël Réault : L’aventure démarre après une expérience d’un peu plus de 2 ans dans l’élaboration d’une salle de marché pour traders et brokers analysant les flux en temps réel d’une quinzaine de places de marché reçus par satellites. En 2004 il n’y avait en effet sur Internet que les moteurs de recherche pour s’informer sur son environnement professionnel. Pour autant déjà de nombreuses sources d’information sur le web présentaient un réel intérêt dans les prises de décisions, mais sans les bons outils il était très difficile, voire économiquement impossible, de suivre ce flot pour détecter les informations utiles. C’est alors qu’est née l’idée de transposer les pratiques déjà bien établies dans le milieu financier au flux web. Démarre ensuite une phase de R&D de prêt de 5 années afin de concevoir l’infrastructure et une architecture capable de monter en charge avec la croissance des volumes de données intégrant notamment des algorithmes d’analyse de texte pointus. En effet il était nécessaire, avant de lancer un produit commercial, de développer des outils intelligents de traitement de texte afin de regrouper les informations traitant d’un même sujet pour éviter les doublons, classer automatiquement les documents, apprendre avec le Machine Learning à modéliser un centre d’intérêt, détecter les langues, etc. Après cette phase de conception nous avons mis sur le marché la première version de la plateforme Sindup, en version Beta dès 2009, avec des offres de licences en ligne à partir de 2010, tout en constituant une équipe experte en sciences de l’information, en veille stratégique et en intelligence économique pour accompagner les clients et faire évoluer les services.

GSM : quelle est votre produit phare pour 2018 ?

Mickaël Réault : L’année 2018 a été marquée par un gain d’intérêt massif des entreprises vis à vis de notre métier d’éditeur de logiciels intelligents exploitant les techniques de Big Data et de Machine Learning. De plus la prise de conscience de l’accélération des nouvelles technologies et des transformations majeures qu’elles opèrent sur nos sociétés s’est accrue dans tous les domaines.

Face à la surinformation, l’accélération et la complexité des marchés, la mission de Sindup est justement d’aider les entreprises à détecter les signaux faibles et les événements importants, qu’il s’agisse de risques ou d’opportunités. Pour cela plus de 50 millions de sources web et médias sont analysées en temps réel pour délivrer des informations ultra-qualifiées : concurrents, tendances sectorielles, innovations, réglementation, réputation, management, IT, M&A, export…

Sindup est une plateforme de veille stratégique déployée dans plus de 50 universités et au sein de 300 entreprises en France et à l’international. Grâce à un support clients réactif, son Club Utilisateurs dynamique, des interfaces web et mobiles intuitives, Sindup est devenue la plateforme de veille collaborative et omnicanale de référence pour accélérer sa transformation et gagner en compétitivité.

GSM : A quels segments de clientèle vous adressez-vous ?

Mickaël Réault : Nous adressons une clientèle professionnelle très large, de la PME aux grands groupes internationaux en passant par les administrations et universités. Bien évidemment les besoins varient selon la taille et le secteur d’activité, c’est pourquoi nos offres s’adaptent à la taille du projet et au niveau de service correspondant.

Par ailleurs au sein même des entreprises, c’est l’ensemble des directions qui bénéficient potentiellement du service. En pratique il y a toujours un responsable de veille qui est désigné, avec éventuellement une équipe autour de lui selon la taille de l’entreprise. Ce responsable n’est pas nécessairement à temps plein sur la fonction veille, là aussi cela dépend de l’organisation interne et des budgets. Une fois la solution déployée, toutes les directions métier et le Comex sont en mesure de passer des commandes internes selon leurs besoins, leurs projets et expertises. Les résultats leurs sont alors livrés sous la forme d’alertes, de newsletters, de tableaux de bord interactif ou bien directement au travers de leurs outils métiers et collaboratifs tel que le réseau social de l’entreprise.

GSM : Quels sont les points forts de votre offre ?

Mickaël Réault : La facilité de prise en main de la plateforme grâce à ses interfaces intuitives favorise la démarche collaborative de la veille qui est une tendance forte insufflée par les nouvelles générations d’utilisateurs exigeants en matière d’expérience. C’est également une manière d’impliquer les experts métiers dans l’analyse et la mise en perspectives de certaines informations pointues issues de la veille avant de les transmettre aux décideurs.

Le point fort qui ressort également lorsque nous interrogeons les clients et partenaires, c’est la relation client. En effet la culture de l’entreprise est fortement orientée vers la satisfaction des clients et utilisateurs. Cela se concrétise par un état d’esprit bien évidemment mais aussi par des outils et méthodes mis en place au sein des équipes. Tout est mis en œuvre pour assurer la plus grande réactivité pour répondre aux questions et demandes des clients mais aussi pour intégrer les attentes dans la vision produit et ainsi les répercuter sur la Roadmap.

Ce qui nous amène à un autre point fort : l’évolutivité. Si l’objectif reste constant, à savoir « transmettre la bonne information à la bonne personne au bon moment », les moyens et les pratiques en revanche évoluent rapidement. C’est pourquoi les fonctionnalités ne cessent de s’enrichir au cœur de la plateforme mais également au travers des outils métiers avec lesquels nous concevons des connecteurs. En effet le propre de la veille est de faire circuler efficacement l’information utile pour qu’elle puisse être transformée en actions et décisions. Pour cela l’ouverture en entrée (les sources de données) et en sortie (connexions avec le système d’information de l’entreprise) est essentielle.

GSM : Comment accompagnez-vous vos clients ?

Mickaël Réault : Rien n’est plus subjectif que l’information ! C’est pourquoi notre accompagnement consiste en premier lieu à aider les clients à définir quelles sont les informations utiles et stratégiques pour leur développement. Une fois que ces besoins sont identifiés, nous aidons également à définir le type d’organisation adaptée à la culture interne ainsi qu’aux outils déjà en place.

A partir de l’expression de besoin conjointement validée, nos équipes support personnalisent la plateforme du client avant qu’elle soit livrée à l’occasion de la formation de prise en main. Les premières semaines font alors l’objet d’échanges réguliers permettant d’assister les utilisateurs du backoffice dans la prise en compte des retours formulés par les destinataires des livrables générés.

A tout moment les clients bénéficient d’une assistance réactive via mail, téléphone, partage écran et disposent d’une interface support pour suivre le traitement des demandes et consulter la documentation en ligne.

Régulièrement les chargés de clientèle font également un bilan avec l’équipe responsable de la veille chez nos clients pour fixer de nouveaux objectifs en termes de déploiement et d’usages. Le Club Utilisateurs qui se réunit trois fois par an et les différents webinaires que nous organisons sont également autant d’occasions de faire témoigner des utilisateurs pour favoriser le partage de bonnes pratiques et identifier les nouvelles tendances.

GSM : Comment est organisé votre réseau commercial ?

Mickaël Réault : Nous sommes présents à Paris, Angers et Nantes avec des déplacements réguliers en France et à l’étranger. Sur les différents continents nous avons également mis en place des partenariats avec des consultants et des cabinets de conseils stratégiques et d’intelligence économique.

GSM : Comment est organisé votre support technique en France et en Europe ?

Mickaël Réault : Le support technique est assuré depuis le siège à Angers, majoritairement à distance pour le quotidien et sur site partout en France sur rendez-vous. Pour les formations terrain chez nos clients à l’étranger nous nous appuyons sur un réseau de consultant formateurs certifiés.

GSM : Pour conclure, quel serait votre message à nos lecteurs ?

Mickaël Réault : L’environnement dans lequel évoluent les entreprises est de plus en plus complexe, incertain et en transformation permanente. Ce phénomène continue de s’accélérer est les nombreux progrès technologiques à venir vont amplifier les changements. Déjà aujourd’hui l’écart entre les entreprises capables de réagir vite et les autres est important, mais demain celles qui n’auront pas mis en place une démarche « insight driven business » n’existeront tout simplement plus… Attention toutefois à ne pas confondre la capacité à réagir rapidement à son environnement avec la vision long terme d’un cap tenant compte de la prospective. Ces deux facultés essentielles se complètent et s’appuient sur une démarche de veille méthodique et professionnelle.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants