Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee : Les risques en cas de compromission de mot de passe sont trop souvent sous-estimés

mai 2019 par Lam Son Nguyen, Partner Product Manager chez McAfee

En cette journée internationale du mot de passe, McAfee, qui a déjà prodigué ses conseils pour sécuriser les usages et éduquer à une meilleure utilisation des solutions de protection des données personnelles fait aujourd’hui l’état des risques, en cas de fraude.

En effet, selon l’acteur international de cyber sécurité, les internautes ont tendance à minimiser les risques encourus par la compromission d’un mot de passe ce qui peut être tragique pour la sécurité de leur identité.

Lam Son Nguyen, Partner Product Manager chez McAfee explique : « Le NCSC a récemment révélé que 23 millions de personnes ont été piratés l’année dernière parce qu’ils utilisaient « 123456 » comme mot de passe. Avec tous ces identifiants à retenir pour les différents appareils et applications, les gens finissent par utiliser le même mot de passe pour tout, affaiblissant alors considérablement la sécurité de leurs données ».

Il ajoute « Et les risques vont parfois plus loin que notre vie personnelle. McAfee a découvert que près de la moitié des employés britanniques avaient déjà été piratés, dans le cadre professionnel, et ce, dans leur entreprise actuelle. Les entreprises détiennent une quantité astronomique d’informations personnelles sur les employés et les clients, rendant impératives des procédures de sécurité bien bordées. La sécurité renforcée et la conformité à la RGPD requièrent une forte collaboration, au-delà des seules équipes IT. Les DSI doivent implémenter des sessions de formation pour les employés et encourager toutes les parties prenantes de l’entreprises – des employés aux partenaires – à utiliser des mots de passe forts pour protéger les informations sensibles et éduquer quant aux risques en cas de compromission des mots de passe ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants