Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee : A défaut de l’avoir été sur le terrain, la France est l’une des équipes

juin 2012 par McAfee

Sans surprise, l’Euro 2012 a attiré bon nombre d’escrocs et de spammeurs. McAfee, via son système SiteAdvisor, a pu déterminer l’équipe de football la plus dangereuse, en fonction des résultats remontés par les moteurs de recherche sur les noms des 11 joueurs de chaque équipe conduisant à un site Web malveillant ou compromis. Ces sites malveillants tentent d’exploiter la visite de n’importe quel internaute, McAfee rappelle que le téléchargement de fichiers tels que des photos, vidéos ou captures d’écran sur ces sites dangereux, peut exposer le visiteur à des virus ou à des programmes malveillants.

Le joueur le plus dangereux est, sans surprise, Cristiano Ronaldo, avec une côte de risque McAfee de 6,2 %. Le moins dangereux est Daniele De Rossi, avec une côte de risque de1,8 %. Les grands joueurs comme Fabregas et Rooney ne sont pas concernés, le seul anglais le plus dangereux pour l’équipe est Steven Gerard, avec une côte de 4,5 %. Cette étude paraît amusante mais McAfee préconise d’être très prudent quant aux recherches effectuées, aux sites visités et aux fichiers que l’on récupère par Internet, en particulier, en périodes d’événements internationaux.

McAfee a procédé de la même manière pour trouver les équipes de Football les plus dangereuses de la compétition. Ainsi, la France et le Portugal arrivent en tête du classement avec une côte de risque de 7,1 % chacun. L’Allemagne, aussi surprenant que cela puisse paraître, étant donné sa forte population native et ses succès continus au cours de la compétition, est seulement en troisième position avec une note de 5,4 %, suivi de près par l’Angleterre avec 5,3 %.

McAfee souligne également que ce ne sont pas les joueurs, ni même les équipes qui mènent vers des sites malveillants. « Même les femmes de footballeurs « dangereux » suscitent des inquiétudes », précise McAfee, « avec les compagnes de Cristiano Ronaldo (7 %) et d’Andriy Shevchenko (5 %) arrivent respectivement à la première et à la seconde place en matière de danger ».

Il s’agit d’un avertissement en temps opportun avec Wimbledon en cours et les Jeux Olympiques qui arrivent.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants